PUB





TOUCHES:

Jeux de Elsa Relooking Spa cool time en ligne, Le meilleur et le beau jeu gratuits en ligne

On ne doit pas être adulte, tant que ce n’est pas arrivé. André parlait de moi dans sa lettre ? -Non, Natacha. -Me pardonnera-t-il jamais ? -Il n’a rien à vous pardonner. -Pierre, faites-moi une promesse. -Laquelle ? -Veillez à ce qu’il ne vous arrive rien. S’il vous arrivait Vous m’avez entendue, Pierre ? -Je vous ai entendue. C’est promis. -Pierre ? -Oui. -Si vous voyez André, dites-lui que ma pensée ne l’a pas quitté à la mort de son père. -Où se trouve le colonel Bolkonsky ? -Je sais pas. Musique dramatique -Mon colonel, un civil demande à vous voir. -Pierre ? -André. Enfin. -Que faites-vous ici ? -C’est un peu ridicule à dire. Je viens assister à la bataille. -Pourquoi ? -C’est C’est difficile à expliquer. Un évènement d’une telle importance Notre vie entière va dépendre de la bataille qui se livrera demain. J’ai appris la mort de votre père. -Oui, il a souffert. Il espérait qu’on lui confie un commandement. Quel est l’état d’esprit à Moscou ? -Combatif. Votre soeur s’est réfugiée chez votre tante. C’est Nicolas Rostov qui l’a aidée à s’échapper. -Ah. -Kouraguine n’a pas honoré la comtesse Rostova d’une demande ? -Il était déjà marié. -Il s’est passé tant de choses que Natacha a dû oublier. -André, vous souvenez-vous de nos discussions sur la vie ? -Je disais qu’on doit pardonner à une femme déchue. Je n’ai pas dit que j’étais capable de le faire. -Vous ne comparez pas Natacha à une femme déchue ? -J’ai été très romanesque. Vous voudriez que j’aille redemander sa main ? Ce serait noble. Mais -Excusez-moi, qu’avez-vous, André ? Vous semblez si différent. -Au cours de la nuit qui précède une bataille, les soldats ont des raisons de paraître différents. -Chez vous, c’est autre chose. -Peut-être, oui. J’ai participé à bien des batailles. Mais là, j’ai le pressentiment de ma mort. -Quelle idée. Pourquoi ? -Une impression. Quelle est la raison de votre venue ? Pourquoi venez-vous assister à cette tuerie ? -Je n’en sais rien. Il faut s’efforcer de comprendre les choses, avant de les haïr. La bataille tournera à notre avantage ?



Remonter