PUB





TOUCHES:

Elsa Pregnant Shopping, Elsa Pregnant Shopping jeux, Jeux de Elsa Pregnant Shopping en ligne, Jeux de Elsa Pregnant Shopping gratuits en ligne

Au revoir. Ça, j’ai trouvé fun. Par contre Jeux j’ai trouvé ça nul. Je ne peux pas accepter du fric comme ça. Et une tasse de thé, tu acceptes ? J’ai du thé vert, du thé à la bergamote, aux agrumes. Des tisanes : verveine, verveine-menthe, camomille. Whisky ? “Whisky” ! Avec ou sans glace ? “Sans.” C’est immense ! Vous ne vous perdez pas, là-dedans ? Je voudrais finir les travaux. C’est un chantier permanent. Mais il me faudrait un coup de main. Avec le boulot à l’agence, je ne m’en sors pas. Et tu paies toujours à l’avance ? Ce n’était pas un salaire. Je ne veux forcer la main de personne. C’était comme ça. J’étais venue t’apporter les canards. Et tu t’es dit qu’ils avaient besoin d’argent ? Je n’aimais pas que tu loges là. En plus, tu y bosses ! Ce n’est pas mon er petit boulot. À Montréal, j’en ai fait. Voilà. Raison de plus pour bosser ici. Faire la peinture ? On s’est ratées pendant des années. On peut se rattraper. Tu parles comme si on allait tous crever demain. Il y a peut-être une comète qui va s’écraser dans minutes. Et ça serait dommage d’être passées l’une à côté de l’autre. Ceci dit Jeux ça serait mieux de visser des boulons que de changer des draps. Au bout d’une semaine, j’en ai ras le bol. Il y a une chambre, là-haut. Si on donne un coup de frais, elle sera vraiment sympa. Je ne sais pas. Voilà des serviettes. Je te mets ça là. Tu n’as que ça ? Oui. Ah. Si tu as besoin, tu te sers. OK. À plus tard. Tu as envie de faire des enfants ? Pas tout de suite. Mais je pense qu’il ne faut pas trop attendre. C’est délicieux. Tu es un cordon-bleu. Il n’y a pas plus simple. Un oeuf brouillé est la recette la plus sophistiquée que je fasse. Et c’est limite bon. Tu vois, plein de choses n’ont pas changé. Je t’apprendrai. Pas sûre de vouloir apprendre. Tu ne m’as pas répondu. Tu as envie d’enfants ? Je pourrais te retourner la question. Et toi ? Moi, tu sais, j’ai ma vie. Le boulot, le tango. On croit qu’on a le temps, on remet toujours, et un jour Jeux Arrête ! Tu es encore jeune ! Tu peux avoir des enfants ? On dirait que non. Je peux en avoir. Hugo veut des enfants. C’est super ! Vas-y. Fonce. Qu’est-ce que vous attendez ? Elle est magnifique. Tu dois avoir une de ces gueules, là-dedans ! Elle t’irait bien. Je ne fais pas de tango. C’est trop sérieux pour moi. Essaie-la. Non. Ça m’impressionne trop, ce genre de fringues. Ça fait Jeux Je ne sais pas Jeux Trop femme. Mais tu es une femme ! Et tu as le physique qui va avec. Regarde. Oublie. Mets-la. Mais pourquoi ? Je ne sais pas. Comme ça. Mais je n’ai pas envie. Tu as de drôles d’idées bizarres. Je ne me souvenais pas. Premier cours de cuisine : le marché. Tu es sûre ? Je ne le sens pas. Allez, arrête de discuter. Viens. Tu n’es pas obligée de mettre des photos de moi partout. Je ne m’installe pas. C’est le temps des travaux. Allez ! Bouge ! Ça sent bon. Hugo adore la cuisine italienne. Mais il déteste la cuisine asiatique. Il est allergique au glutamate. Pourquoi tu me dis ça ? Ça peut servir. Bonjour ! Il nous manque quoi ? Des poivrons Jeux Ah ! Du vin ! Hugo adore le bordeaux.



Remonter