PUB





TOUCHES:

Destruction Football, Destruction Football jeux, Jeux de Destruction Football en ligne, Jeux de Destruction Football gratuits en ligne

Destruction Football quelques affaires dans l’armoire et la commode, près du lit. Juste une petite dose car c’est du costaud. De la pure. Chéri, j’en ai parlé avec ton père, et je crois que je vais aller à la réunion avec lui. Qu’estce tu racontes ? Tu n’en veux pas ? Si, bien sûr, mais pas maintenant. Peutêtre à mon retour. Frankie jeux Prêt ? On y va. Bien. Merci. Voilà ce que j’appelle faire des affaires. Pas de soucis quand je sais dans quoi je m’embarque. Tu me plais. Fais voir, que je goûte. Tu veux goûter aussi ? Le Nain, allumelui la pipe. T’es un sacré flic ! T’es vraiment marbré, enculé. Combien ça vaut ? Pourquoi tu veux savoir ? Je dirais $. Bonne estimation. Tu vas fermer ta gueule ? Tu me dois . Je prends % de la drogue pure. Tu prends ma part. C’est une façon de voir les choses. L’autre, c’est que tu gardes %, et je vais en prison le reste de votre vie. Coupela avant de la revendre, si tu ne veux pas tuer l’acheteur. Je vous ai raconté l’histoire de Nigger Elk ? Nigger Elk ? Je regardais le match à la télé. Renaldo Hayes effectue son lancer, et il court, il court jeux Il saute audessus de trois arrières, et des cornes poussent sur son front. Comme un élan. Il retouche le sol, galope, galope. Et aplatit le ballon. Le crack le fait délirer. Je ne m’inquiète pas pour toi, alors fais de même. Si tu t’en fous, moi aussi. Ne t’en fais pas car je m’en fais pas. Je flippe parce que si tu tombes raide mort, c’est moi qu’ils choperont. Et il y aura encore un Africain qui essaiera de prendre ma place. Je ne veux plus tuer de petite frappe africaine. Du calme, du calme. Pigé ? Je ne suis pas EazyE. T’es jeté ! Faut que j’aille faire des courses. Et ? Faut que tu t’en occupes. Non, putain ! Impossible ! Pas la peine d’hurler, il n’y aura rien à manger. Fousmoi le camp. Fousmoi le camp. Faismoi péter un autre caillou. C’est quoi, cette merde ? C’est ma pipe à crack portebonheur. Quel enculé tu fais. Tu n’as pas de pipe portebonheur ? Non. Je n’ai pas de pipe portebonheur. Alors faut que tu essaies la mienne. Pourquoi ? Parce qu’elle porte bonheur. Putain de pipe portebonheur ! Désolé, les potes. Vous ne nous attendiez pas pour dîner ? Vous êtes qui ? Une tierce partie. Ben Fishery. Votre ami va vous donner les détails. Je rassemble l’argent. D’où ma présence ici. Je sais pas pour vous, mais ce que je déteste dans le métier, c’est tout le blabla. Terence vous doit de l’argent ? dollars. Et mes deux amis avaient à cœur d’expérimenter une relation sexuelle avec une belle femme. Ceinture ! Il n’a pas tenu parole. Ça, c’est pas terrible. C’est pas bien de ne pas tenir parole, Terence. Ma part de came vaut plus que $. Prenezlà. Et pourquoi pas la totalité ? Pour quelle raison prendriezvous ce qui m’appartient ? À une époque, je ne l’aurais pas fait. J’aurais pris ce qui m’appartient et laissé le reste sur la table. Du coup, j’ai jamais été assez riche pour arrêter. Je suis coincé dans ce boulot de merde. Et je me fais vieux. Alors maintenant, je prends tout. Ramasse. Tire encore. Pour quoi faire ? Son âme danse toujours. Tire encore.



Remonter