PUB





TOUCHES:

Dernière Minute Relooking – Dame Chef, Jeux de Dernière Minute Relooking – Dame Chef Gratuits en ligne La Qualité Du Jeu

Je sais. Bonne nuit. Je t’aime. Je t’aime aussi. Alors tu as déjà couché. Je ne veux pas coucher que pour coucher. Je veux un copain, mais les relations gays au lycée sont Jeux de Fille impossibles. Pourquoi ça ? Même si je rencontre un mec aussi à l’aise que moi sur son homoJeux de Filleualité, c’est peu probable que sa famille soit aussi à l’aise que la mienne, et c’est peu probable que tout le lycée soit à l’aise avec un couple de gays s’embrassant dans les couloirs. Tu fais peu confiance aux gens. Très peu. J’ai vu mes frères traverser beaucoup d’emmerdes au lycée. J’aimerais l’éviter si je peux. En renonçant à ce que tu veux ? Comme embrasser ton copain dans le couloir ? Je refuse de rendre ce que je veux si important. Je veux avancer au jour le jour et voir ce qui se passe. Je n’ai pas besoin de chercher une relation. Si ça arrive, très bien. Sinon, j’ai ans. Ça finira par arriver. Tes frères sont en couples ? Mes parents et moi n’aimons pas l’un de leurs copains, mais on adore l’autre. Pourquoi vous ne l’aimez pas ? Il a trompé mon frère. Mon frère a pardonné, mais on ne peut pas. Il le trompe sûrement encore même s’il dit que non. Une fois que tu l’as fait Jeux de Fille Oui. C’est vrai, j’avais oublié. Désolé. Tout ce qui s’est passé avec tes parents, ça t’enlève l’envie de faire l’amour ? C’est la description de ce qu’a vécu Jeux de Fille au camp qui m’a enlevé l’envie de le faire bientôt, et le bébé. Tu ne penses pas que ta première fois sera comme celle d’Jeux de Fille. C’est impossible d’avoir une relation Jeux de Filleuelle sérieuse au lycée. Jeux ou hétér. Trouvons des copains. J’ai essayé. C’est pas mon truc. Tu n’aimes pas Mark ? Je crois qu’il sort avec quelqu’un d’autre. Dieu merci. Non, ne dis pas ça. J’ai menti. Notre amitié n’est pas prête pour des copains. Je suis d’accord. Tom m’a laissé entrer. Je sentais que tu me trompais, et maintenant, je le sais. Peu importe. Tu ne veux rien ? Tu vas bien ? Mieux que bien. En effet. Maman. Voici Kathleen, la femme dont je te parlais. C’est la veuve ? Ma. Je te pensais mort, Jeffrey. Tu n’as pas répondu au téléphone. Exact. J’allais t’appeler demain matin. Il aurait dû répondre. Je lui ai dit de répondre. Bien. Vous me plaisez. Votre mari et mon fils ne sont partis que depuis mois, mais vous me plaisez. La vie continue. Vous avez des enfants ? Oui, un fils qu’on a adopté, et une fille. Vous en voulez d’autres ? Ma. Il faut y penser. C’est tout ce que je dis. Bonne nuit. Et la prochaine fois, réponds, ou tu sais ce qui arrivera. Je suis tellement gênée. Ne le sois pas. Elle est démocrate, aucun jugement, sauf si t’es républicaine. Ravi qu’on ait fait l’amour avant de l’avoir découvert. Républicaine ? Vraiment ? Mais j’ai voté pour Obama. Tu es infidèle aussi. J’ai trompé mon premier mari. Et les républicains. Non, je veux te le dire. Tu es sûre ? J’ai fait quoi ? J’ai fait quoi ? Tu as fait quoi ? Je suis un idiot. J’aurais jamais dû demander à Maria de venir. C’est son dernier jour, et elle a fait tout ce chemin pour me voir, et elle est si amusante.



Remonter