PUB







TOUCHES:

Course Roi Temps, Course Roi Temps jeux, Jeux de Course Roi Temps en ligne, Jeux de Course Roi Temps gratuits en ligne

Je m’en fous, de cette fille ! C’est mon fils, qui compte. C’est une question d’honneur. Les Vauban ne sont pas des assassins. Tres bien. Apres tout, c’est vous qui payez. Ca va aller, ca va aller. Entrez. Tu voulais me voir ? J’ai un probleme avec les aveux de Guillaume. De quel ordre ? Il ment. Comment ca ? Il est pas coupable. J’ai tout vu, Melanie. Toi aussi, tu etais la, mais tu dormais. J’ai vu la petite Catoun Garrel tomber du rocher. J’ai vu sa tete cogner, rebondir et cogner encore contre les pierres. J’ai tout vu. Mais qu’est-ce que tu racontes ? Quand elle etait sur le rocher, elle etait seule. Guillaume n’etait pas la. Elle s’est avancee sur le rocher, elle etait couverte de sang. Elle s’est penchee vers l’eau, elle voulait surement se nettoyer. C’est la qu’elle a glisse, elle est tombee… C’est la que je l’ai tuee. Quoi ? Je l’ai tuee en la regardant. en la voyant se noyer, sans esquisser le moindre geste pour tenter de la secourir. C’est un meurtre par omission. Non-assistance a personne en danger. Article du Code penal, puni par ans de prison et euros d’amende. Pourquoi t’as rien tente ? Je t’ai vu, tu nages tres bien. Il y a ans, quand Dorothee est morte dans cet accident, elle s’est litteralement videe de son sang. J’en etais entierement recouvert. Ce liquide rouge, poisseux et tiede qui pue le cuivre… L’hematophobie, tu sais ce que c’est ? Oui. La peur pathologique du sang. Ca s’est declenche ce jour-la, dans cette voiture broyee et fracassee. Quand j’ai vu tout ce sang qui noyait la femme… la femme que j’aimais… Avec le temps, et aussi grace a toi, je pensais avoir oublie tout ce rouge, mais les phobies sont tetues, Melanie. La vision de Catoun ensanglantee a reveille la peur. J’etais sidere, incapable de bouger… Je l’ai tuee, Melanie. Je l’ai tuee. Qu’est-ce que tu comptes faire ? Acquitter Guillaume. Qu’est-ce que tu veux que je fasse ? Et puis nos amis de la chancellerie seront satisfaits. Ils auront l’impression que je me suis couche pour gagner leurs bons points. Ca te dirait, d’habiter a Bordeaux ? C’est une jolie ville. Arrete, Paul. Tais-toi. … Tout ca me degoute. Je suis tellement fatigue. Et maintenant ? Maintenant, je vais faire ce que j’aurais du faire depuis le debut. Apres, je sais que tu feras ton devoir, mon amour. Entrez. L’audience va reprendre, M. le procureur. Merci. Allez. La parole est a M. l’avocat general pour son requisitoire. M. le president, mesdames et messieurs de la cour, mesdames et messieurs les jures, Me Gasco, qui doit prendre la parole apres moi au nom de la defense, va, avec le talent que je lui connais, vous presenter un Guillaume que vous ne connaissez peut-etre pas. Un etre fragile, un jeune homme sensible, qui n’a pas sa place dans le box des accuses. A ce titre, la place de Guillaume Vauban dans ce box, j’y reviendrai. Mais en ce qui concerne les vertus de Guillaume Vauban, vous me permettrez de ne pas vous suivre sur ce terrain. Loin d’etre un ange, Guillaume est ce qu’on appelle une petite frappe, un blouson dore, comme on disait dans les annees , M.



Remonter