PUB





TOUCHES:

Coupe Halloween Escape, Coupe Halloween Escape jeux, Jeux de Coupe Halloween Escape en ligne, Jeux de Coupe Halloween Escape gratuits en ligne

Celui qui veut tout poséder Sans jamais pouvoir le garder L’homme qui a tout, mais qui ne voit rien De l’amour qui passe à côté de lui Sans jamais s’arrêter S’il a souvent les yeux qui pleurent Ce n’est jamais parce qu’il est triste C’est que dans le rôle du menteur Il le meilleur des artistes Mais même moi qui le connais Je ne sais jamais où est l’acteur Je l’aime autant que je le hais L’homme qui a tout mais qui n’a rien Celui qui veut tout poséder Sans jamais pouvoir le garder L’homme qui a tout, mais qui ne voit rien De l’amour qui passe à côté de lui Sans jamais s’arrêter L’homme qui a tout, mais qui ne sait rien De l’ami qui voudrait lui dire Sans avoir peur de le faire rire Que s’il a tout, ça ne vaut rien S’il ne sait pas donner un peu Il ne pourra jamais être deux. [Isabel] Et je savais que tu etait là. Entre tout les hommes de la ire et les femmes de maudire D’habitude tu ne tournes pas les yeux Je ne viens pas de parler de moi Mais de toi Don Juan, Don Juan Ton nom sonne comme une menace A chaque femme que tu enlaces Don Juan Mais qui pourra prendre une place Dans ce coeur qui ne bat pas vraiment Don Juan Toi qui me fais encore souffrir C’est pour toi que je craint le pire Faut-il donc que tu les méprises? Toutes ces femmes qui t’ont aimé Que la sueur sur ta chemise Ne soit leur unique bûcher N’as-tu jamais connu l’amour? N’as-tu pas peur de les manquer? Toutes ces femmes Qui n’avaient qu’un jour Contre une vie à te donner Faut-il que tu cherches partout Sans être sûr de les trouver C’est pas parce qu’on aime beaucoup Qu’on sera fort pour aimer Ce n’est que sur un coeur de pierre Que tu les serres tour à tour Prends garde que ce ne soit l’enfer La dernière ombre de l’amour Et qu’il ne reste que le diable Comme seul invité à ta table. [Don Juan] Et qu’ils parlent de moi Qu’est-ce que ça peut me faire? Quand ils seront le bois Moi, je serai le fer Et s’ils sont trop nombreux Je deviendrais le feu Mon nom se porte comme une peine Comme une croix, comme un fardeau Comme le vent qui se déchaîne Sur le plus petit des bateaux Mais il faut que tu te souviennes Tant que je vis, je reste fort Tant que leur sang brûle mes veines Les femmes me trouvent encore Mon nom se porte comme un couteau Qui transperce le coeur et l’âme Et laisse gravée sur la peau La marque brûlante des flammes Mon nom traversera le temps Même ans après ma mort Et quand elles le voudront vraiment Les femmes me trouveront encore Mon nom se porte comme un signe Pour celles qui rencontrent le diable Un signe de croix invisible Qui rend les puissants misérables Mon nom est celui que j’entends Sur les mots brulants de leurs corps Et quand elles le voudront vraiment Les femmes me trouveront encore Mon nom se porte comme un piège Où les proies aiment se donner Comme une faute, un sacrilège Un péché pour l’éternité Mon nom sera une étincelle Qui brillera de plus en plus fort Et tant que l’amour est cruel Les femmes me trouveront encore Mon nom c’est le cri de l’amour Quand il sera beaucoup trop tard Le cri d’un appel au secours Qui brûlera dans leurs mémoires
Contrôle: Utilisez la souris pour jouer à ce Jeu.



Remonter