PUB





TOUCHES:

Pâques Cocktail, Pâques Cocktail jeux, Jeux de Pâques Cocktail en ligne, Jeux de Pâques Cocktail gratuits en ligne

Pâques Cocktail Voyez vousmême. Je ne peux pas faire opposition ? Un autre touchera mon argent ? Je vous répète que les billets sont au porteur et payables à vue. Et quand on a acheté le billet, tout de même ! On avait gagné F. Presque million ! , ! Vous savez, million, de nos jours Jeux Je regrette, mais je ne peux rien pour vous. Et mon certificat de gagnant ? Le voici. “M. Léon Rabu. Profession : boucher. , rue de Passy.” C’est bien ça ? Oui. Merci. C’est à cause du fisc. Sinon ils diront que j’ai empoché des fortunes à faire mon commerce. C’est pas drôle d’être boucher. C’est pas possible ! Faites quelque chose ! Je ne sais pas. Que voulezvous que je vous dise ? Peutêtre que vous allez le retrouver. Je l’ai perdu dans le métro. Si on l’avait trouvé, Juliette l’aurait eu. Non. C’est foutu. Croyez que je compatis. Voilà F pour boire à ma santé. Merci, monsieur. La somme sera versée à notre association. Comme vous voudrez. À la prochaine, peutêtre. Qu’estce que je vais faire ? Il y en a, des ballots ! Allez, au revoir. Au revoir, monsieur. Dis donc ? Quoi ? Tu aurais pu rencontrer un autre type que moi ? Et tu l’aurais aimé ? Une seconde, s’il vous plaît. Suzanne. Tu m’as fait peur. Tu prends ma place ? Pourquoi ? Antoine devait venir. Antoine devait venir ? Je t’expliquerai. Prends ma place. Monsieur ? Identités. Passez, s’il vous plaît. Que voulezvous ? Monsieur, je veux quitter le magasin. Vous absenter ? En ce moment ? Regardez l’affluence. Je serai revenue dans une heure. Et pourquoi voulezvous partir ? Mon mari n’est pas venu, je suis inquiète. Je regrette. Vous attendrez l’heure du repas. Dans un quart d’heure. Je suis de service jusqu’à h. Vous attendrez jusqu’à h. Non. Comment, non ? Il faut que je parte avec ou sans permission. C’est pas possible. Vous êtes toujours partie, vous prêtez des livres à vos amies, et vous savez que c’est défendu. Tu t’en vas ? Ça plaît pas à Barbelot, mais tant pis. Si Antoine vient, dislui que je le cherche. Si je le vois pas, je rentre à la maison. Tu es gentille. Si vous partez, ne revenez pas.



Remonter