PUB





TOUCHES:

Compteur Coup de poing, Compteur Coup de poing jeux, Jeux de Compteur Coup de poing en ligne, Jeux de Compteur Coup de poing gratuits en ligne

Compteur Coup de poing Ça va. Je sais que c’est une période très difficile pour toi. Et tu n’aimes pas que j’en parle, alors je ne m’étendrai pas. Je voulais juste te dire que je suis là pour Sam et toi. Je vous aime tous les deux. Samuel pardonnemoi. Je comprends que tu aies peur. Je ne vais pas bien depuis la mort de ton papa. Pas bien du tout. Je suis malade, Sam. J’ai besoin d’aide. Je viens de voir Mme Roach. On va dormir chez elle, ce soir. Ça te fait plaisir ? Je veux me faire pardonner, Sam. Tu vas rencontrer ton papa. C’est magnifique, làbas. Tu seras heureux. Pardon, maman ! Je t’abandonnerai pas. On s’était promis de se protéger ! Je sais que tu m’aimes pas. Le Babadook t’en empêche. Mais moi, je t’aime, maman. Et je t’aimerai toujours. Tu l’as laissé entrer. Il faut le faire sortir ! Je veux pas que tu partes. Qu’y atil ? “Le Babadook jamais ne partira.” Que veuxtu ? Qu’estce que tu veux ? Respire. Incline ton siège, chérie. On y sera bientôt. Je crois qu’il va pleuvoir. Arrête ! Tu n’es rien ! Rien du tout ! Tu es chez moi, ici ! Je t’interdis d’entrer ! Si tu touches encore à mon fils, je te fais la peau ! Non, maman ! Non ! Attention à la jambe de maman. Ça va. On m’a enlevé les points. Et la fête ? C’est à h. À tout à l’heure, alors. Au revoir. Au revoir, Sam. C’est une bonne école. Je me suis documentée. Sam y sera bien. Pas d’école depuis jours. Il faut y retourner. Nous devions régler certaines choses. Vous organisez une fête ? C’est l’anniversaire de Sam. C’est la première fois que je le fête. Mais non. Si. Je vais enfin le fêter le bon jour. C’est peu banal. Mon mari est mort le jour où Sam est né. Il est mort en conduisant maman à la maternité. Sam a hérité ça de son père. Il parle franchement. Une fête, c’est amusant ! Surtout la sienne. Ma cousine ne viendra pas parce que je lui ai cassé le nez. Je vous débarrasse ? Bravo ! Regarde ! En voilà un autre. Où est ton bol ? T’en as plein, aujourd’hui ! Je pourrai le voir ? Un jour, quand tu seras plus grand. Sors et attends que je te dise de rentrer. Tout va bien ! Tout va bien Alors ? Il était calme. Approche. Ça va beaucoup mieux, maman. Attends ! J’ai un nouveau tour de magie. Les apparences sont parfois trompeuses. J’ai rien dans les mains. Génial ! J’ai pas fini. Comment t’as fait ça ? Viens là, toi. Approche. Joyeux anniversaire, mon chéri.



Remonter