TOUCHES:

Colline De Montagne Temps, Colline De Montagne Temps jeux, Jeux de Colline De Montagne Temps en ligne, Jeux de Colline De Montagne Temps gratuits en ligne

il y a quelque chose qui te trotte. Mme Elvan n’aime pas les ailes? Non, j’en prends un morceau. Allô? Tu m’entends? C’est Ayhan, frère Cemal. Ayhan, mais où es-tu donc? C’est quoi, ce numéro? Tu m’as quitté et tu es parti au pays? Non, non, te vais t’expliquer. Tu vas bien, toi? Pas tout à fait. Notre dette est montée à , Euros. Hacı m’a tiré dessus. Trouve l’argent et reviens. Hacı nous a donné une semaine. Il dit qu’il va me tirersur l’autre jambe. Ayhan, sauve-moi. Demain, j’achète un portable et je t’appelle. Je ne veux pas que cet appel leur coûte beaucoup, OK? Au revoir. , Euros. Merde. Distrayons le type pour quelques jours. Mettons-le de bonne humeur. Après, je m’occuperai de lui. J’ai un plan, bien sûr. Plus de tranquillité pour nous, Nurettin. Regarde, Fatih non plus ne l’a pas aimé dès le premier instant. D’ailleurs il n’aime rien d’autre que le ballon. Regarde, écoute-moi bien. Je te le dis pour la dernière fois. Je ne crois pas que mon père va s’améliorer. Ne dis pas ça. Surtout ne lui laisse rien deviner. Ne laisse pas échapper de ta bouche des mots comme testament et part. Ceci est notre dernière chance. Sache-le. Qu’il se sente comme un roi. Je vais ruiner ce royaume le moment venu. Allez, va te coucher. Dors, dors. Espérons que ça ira bien. Que pouvons-nous faire de plus? Enfin Radio Bonne nuit. Mais qu’est-ce qui se passe? Chucky? Il t’attendent pour le petit-déjeuner. Ayhan, prends des pâtes farcies, mon gars. Je vais prendre du poids ici, nous nous entendons bien, hein, beau-frère? Tout a si bon goût! Ayhan, regarde, tu te souviens de maître Vecdi? Non. Mon cher Ayhan, sois le bienvenu. Bonjour. Comment pourrait-il se souvenir de moi? Il n’avait que ans à l’époque. En fait, je ne me souviens pas de ma sœur non plus. C’est normal, nous n’étions que des gosses. J’y pense maintenant. Nous étions tombés dans un tonneau de cornichons, toi et moi. Ayhan, tu as bien dormi, Ayhan? Oui. J’ai regardé un film, puis je me suis endormi. Ma sœur, j’ai les mains poisseuses de sucre. Tu pourrais me déchirer un morceau de pâtes? C’est un paradis, ici. Vous vivez au paradis, je t’assure. Ces parages se sont petit à petit remplis d’hôtels à cinq étoiles. Si la fortune nous sourit, notre hôtel aussi Radio Qu’est-ce qui se passe? Aïe, rien. Une mouche a dû me piquer. Laisse-moi sucer le poison. Non, non. Ce n’est pas nécessaire. J’y suis habituée. Elles me piquent toujours. Alors, que feras-tu aujourd’hui? Beau-frère. J’ai besoin que tu m’achètes un portable. Ma machine est en Allemagne. Ah, un téléphone. Je t’en achèterai un quand je serai à Kemer. Merci. Mais un truc multifonctionnel, hein? Messenger, Internet, Wi-fi. Une machine complète, c’est-à-dire. Celles de Fatih ne me plaisent pas. On prend de bonnes photos mais la batterie meurt très vite. Comment dit-on? Achète-moi un téléphone intelligent. D’accord, Ayhan, je t’en achèterai un intelligent. Et tu te promèneras avec Fatih aujourd’hui! J’ai à faire, moi. Qu’est-ce que tu as à faire? Nous ferons un match. J’emmerde ton match Radio D’accord, mois aussi je ferai



Remonter