PUB





TOUCHES:

Colline De Montagne: De Retour À La Maison, Colline De Montagne: De Retour À La Maison jeux, Jeux de Colline De Montagne: De Retour À La Maison en ligne, Jeux de Colline De Montagne: De Retour À La Maison gratuits en ligne

Colline De Montagne: De Retour À La Maison e renais. Approche. Laissemoi te laver. Ne sois pas timide. Je n’ai jamais vu une peau comme ça. Ohyaku. Omon, que faitesvous ? Ohyaku, je m’excuse. J’ai vu ta peau et j’ai été troublée. J’ai une faveur à  te demander. Permetsmoi de te mettre de l’encre. De l’encre, vous voulez dire un tatouage ? Oui. Je suis tatoueuse à Aikawa. En voyant ta peau, je n’ai pas pu m’empêcher de vouloir mettre de l’encre sur toi. D’accord ? Je t’en prie. Dis oui. Mais j’ai cette cicatrice. Qu’estce que ça fait ? Elle sera entièrement cachée. Invisible ? Si vous le faisiez, ce serait où ? Chez moi, bien sûr, à  Aikawa. Aikawa ? Mais je ne peux pas partir. Je m’en chargerai. Je peux raisonner mon mari. Vous pouvez me tatouer. Tu veux bien ? Sur tout le dos. Je suis si heureuse. J’y mettrai tout mon coeur et ferai quelque chose de très beau. Ca n’a pas besoin d’être beau. Mais ça doit te correspondre. Un démon. Un démon ? Ce n’est pas du tout sexy. Un démon. Je veux un démon. C’est douloureux ? Encore du maquillage ? Que faistu, à entrer comme ça ? Qu’estce qui se passe ? Tu fais Ohyaku ? Peu importe. Sors. Omon, c’est quoi ça ? Je suis très attachée à Ohyaku. Une peau comme la sienne n’arrive qu’une fois dans une vie. Je suis une tatoueuse. Mon désir est excité. Par désir, tu veux dire le désir sexuel ? Comme tu es curieux. Je mets de l’encre sur sa peau. Imagine la vendre avec une image de Bouddha. C’est un tel bijou. Une rareté de ce genre peut rapporter deux ou même trois cents. Quoi, trois cents ? Je garde Ohyaku un moment. Entendu ? Je suppose qu’il n’y a pas le choix. Mais elle devra travailler encore dans les mines. Un inspecteur important vient d’Edo bientôt. Bienvenue, patron. Votre travail est apprécié. Messieurs, voici l’inspecteur Hyoe Sakaki. Assurezvous que tout est parfait. Oui. Permettezmoi de vous guider. Par ici. Au travail ! Vite ! Ohyaku, c’est donc ici que tu es ? Comment est Ia vie sur Sado ? Je ne voulais pas forcément que tu te retrouves dans un endroit pareil. Mais le Seigneur Sengoku l’exigeait. Ohyaku, le patron te parle. Je ne ferai pas la lèchecul ! Insolente ! Quoi, Bunzo ? Bunzo, vous êtes tous les deux jeux ? Porte la main sur Ohyaku à nouveau, et je te tue. Sois maudit : Toi ! J’ai toujours voulu te foutre une raclée. Jinkichi. Oui ? Mettezle au trou pour dix jours. Faiteslui respirer ce poison jusqu’à ce qu’il soit boursoufflé et bleu. Oui. Vous, portezle. Patron, désolé de vous avoir infligé ça. C’est juste un bandit. Patron, vous êtes intéressé par Ohyaku ? Hein ? Non, pas du tout. Puisje vous montrer quelque chose d’intéressant ? Ohyaku, ta peau n’est pas humaine. Elle est comme celle d’un démon. Même un artiste moyen tombant sur ta peau jeux jeux peut représenter un ciel de coucher du soleil. Ohyaku. Je te veux. Je te désire tant. Je te veux tant. Je ne peux pas m’empêcher. Omon, c’est terminé ? C’est fini. Pour aujourd’hui. Je suppose que je me suis assoupie. Dors, petite fille. Je vais t’apprendre des choses agréables. Ne faites pas trop mal. Ne t’inquiète pas jeux Discutons. Asseyezvous. Je vous ai montré quelque chose.



Remonter