PUB





TOUCHES:

Coaster Voitures Vitesse Aventure, Coaster Voitures Vitesse Aventure jeux, Jeux de Coaster Voitures Vitesse Aventure en ligne, Jeux de Coaster Voitures Vitesse Aventure gratuits en ligne

Un type qui s’est créé une image qu’il vivait heures sur , pour notre plus grand plaisir. Peter Berlin était une star du porno, mais surtout, c’était un superbe exhibitionniste. Sa coiffure très reconnaissable faisait penser à la peinture Dutch Boy. Il s’habillait en cuir, et en voyant son entrejambe, on pensait à une blague. On avait I’impression qu’il y avait mis cotons. Il n’avait pas I’air d’être ironique, bizarrement. Il faisait pas efféminé. Je le voyais pas aux vernissages, ni au Cockettes, ni dans aucun de ces bars branchés. Je le voyais toujours dans un contexte uel, même en pleine journée en centre-ville, déambulant dans la rue, ou montant dans un bus. Et il portait toujours jeux Il y avait cette bite incroyable jeux C’était ce qu’on imaginait avec Jayne Mansfield dans la rue dans La Blonde et moi, quand elle se fait mater avec deux bouteilles de lait, c’était semblable à ça. Il a pris un fantasme érotique et I’a stylisé, presque comme un chorégraphe avec un danseur. Par exemple, si je joue un cow-boy dans un film, je mets le chapeau, le jean, les jambières de cuir, etc. S’il jouait un cow-boy, il mettrait la moitié d’un gilet, qui ne couvrirait pas son torse, et un genre de jambière en cuir. Il allait toujours plus loin, afin qu’on ne voie pas ce type comme quelqu’un du coin. C’est le genre de fantasme extrême qu’on peut voir dans un rêve surréaliste, ou parfois dans un cauchemar. Il sortait vraiment du lot car son look était très différent de celui des clones de I’époque: Le look chemise de bûcheron avec un jean serré. Le style vestimentaire de Peter était beaucoup plus théâtral. Comment parler de Peter? Je lui ai jamais parlé. J’ai baisé avec lui mais je lui ai jamais parlé. Je peux parler de notre . Il est absolument unique, il est aussi étrange que Garbo. Pour beaucoup, il est aussi intéressant que Garbo, sans avoir autant été sur la scène mondiale. Il est toujours très connu, et brille toujours. Il a beaucoup d’éclat. Je n’ai jamais été politiquement correct. Je vais jusqu’au bout. J’ai montré la bite sur la photo. Du coup, on devient pornographe, et on se retrouve au plus bas niveau qui nous est réservé par la société, vous voyez? La re fois que j’ai vu Peter, La re fois que j’ai vu Peter, c’était à mon arrivée à San Francisco. Malheureusement, j’étais avec mes parents. On allait au mariage de mon frère. Et on remontait la e rue. On a dû passer devant le Tool Box. Le célèbre bar cuir, d’oû sortait sûrement Peter. Il arrivait de cette rue. On est passé devant lui, et toutes les têtes se sont retournées pour le regarder, et ma mère, avec le souffle coupé, sous le choc, a dit: “Qu’est-ce qu’il vend, celui-Ià?” Et c’est sorti tout seul, j’ai dit: “Lui-même. Pour moi, Peter était un exemple brillant d’invention de soi-même et d’une identité, et du potentiel que pouvait avoir un gay. Et j’ignorais I’existence des tapins à I’époque, au contraire de ma mère. Quand elle demande ce qu’il vend, elle voit une transaction, alors que je vois la vente d’une identité. Quand les gens me disaient: “Peter, c’est génial.



Remonter