PUB





TOUCHES:

Ceux Millionnaire, Ceux Millionnaire jeux, Jeux de Ceux Millionnaire en ligne, Jeux de Ceux Millionnaire gratuits en ligne

Vrai, Seryozha? Pourquoi, papa? Tout va bien. C’est La maison de tout le monde. C’est ça, je pars. Tu Vas où? A la maison, à Moscou. Pourquoi, Vitya? Ils vont m’incendier au boulot! Appele-les et prends un congé. Prends un congé! Je l’ai pris des centaines de fois déjà! Ils vont me virer! Juste quelques minutes! Attend! Vitya, que fais-tu de ces pots? La locomotive attend! Quels pots ? Pour Mishenka! bien. Dépêche-toi, maman. Vite fait, fils. Comment tu vas les porter? S’il te plaît, Vitya, fiston, ne le fait pas! C’est pour Mishenka, je te prie. Ce sera bien vu. N’entre pas dans sa chambre maintenant, laisse-la dormir. Ou il y aura un autre cas ici. Vitya, quel est le problème avec elle? Rien. C ‘est le sujet. A-t-elle essayé de s ’empoisonner? D’où tu tiens cette idée ?! Vitya, viens… Vous pensez que j’ai peur de votre prison de merde? Je peux être un chauffeur, là aussi. Je vais être tout bien. Mais qu’est-ce qui va t’arriver? Plus tard, Kolïa, plus tard. Très bien, voilà. Je suis calme. Vitya, fiston… disputez-vous entre vous ici, mais, s’il vous plaît, pas de violence. Allez au lit. Tu dois te lever tôt. Tu n’auras pas suffisamment de sommeil. J’ai un quart du matin aussi. Allez au lit, Kolia. Vas-y, maman, je viendrai bientôt. Éteins la lumière. Pourquoi es-tu revenu? J’ai eu peur. Est-ce que tu m’aimes ? Vitya! Vera…J’ai l’impression que je vais mourir si je reste seul. On dirait que mon lit jeux m’aspire. Bon, d’accord. Dégage tes pieds, Eric. Ça pue. Qu’est-ce que tu fous ? Je fais ce que je veux. Vas-y, ouvre ta bouche. Montre-nous comme t’es joli. Vivement que tu retournes à l’armée. La mère m’a dit que je te manquais, que t’étais seul. Je serai plus là pour te payer le ciné. Tu m’as fait mal, branleur ! Faut que tu te lèves. Tu peux pas éteindre ? Vas-y puisque t’es réveillé. Fait chier, ce mec. Alors, on est où ? On n’est pas dans la même classe. Tu déconnes ? Regarde. Putain, les enfoirés. Toi, t’es avec des gens de l’an dernier, Moi, y a personne. Tous ceux que je peux pas saquer. Je préfère un con que je connais. Pourquoi ils ont fait ça ? Dispersez-vous, allez dans la cour. Rejoignez vos emplacements. Silence ! Silence ! Là ! Taisez-vous ! C’est pas possible ! Nous avons décidé de dissoudre les classes qui nous ont posé problème l’année dernière. Vous êtes en e, l’année du brevet une année sérieuse pour laquelle on a mis toutes les chances de votre côté ! Il faut être sérieux. Bonjour. Je me mets où ? Alors ? Vous êtes pressé, pour quelqu’un qui arrive en retard. Vous cherchez un bal déguisé ? Silence ! Je m’habille comme je veux. C’est un collège public. Colinot, les bons petits plats tout chauds ! Huguen, Aïssaoui, Momet, Pingat, vos carnets de correspondance. Mais jeux Vos carnets ! On les a pas encore. Allez rejoindre vos classes, et en silence ! Vous, vous restez ici. Vous venez d’où ? Montgré. Si vous pensiez que le public était laxiste,



Remonter