PUB





TOUCHES:

Cascadeur: Délicat Coureur, Cascadeur: Délicat Coureur jeux, Jeux de Cascadeur: Délicat Coureur en ligne, Jeux de Cascadeur: Délicat Coureur gratuits en ligne

Cascadeur: Délicat Coureur Carly, salut! Vera, bonjour. Commandant, quelle ioie de vous rencontrer enfin. Carly m’a dit combien vous avez été gentille. On s’amuse beaucoup aux répétitions, n’estce pas? Mon fils, Glenn. Je te présente Mme Marshall. Mme Marshall, enchanté. Rebecca et Alexandra. Ta mère me dit que tu vas à West Point. Oui, s’ils m’acceptent. Ça fera cinq générations de Johnson. Qu’ils s’estiment heureux de t’avoir. Je dis touiours que Vince est né pour commander et moi pour demander. Vous êtes bien assortis. Vous voulez jouer au croquet? C’est ca, allez jouer. Vous êtes entouré de vraies beautés, commandant. Quelle chance. Vous êtes un flatteur, colonel. Les enfants s’entendent bien. Alex n’est pas timide. Non. Elle tient cette qualité de moi. Si vous m’aviez vu poursuivre le commandant. Je l’ai fait drôlement courir avant le laisser m’attraper. Salut, les filles. Bonjour. Je croyais que vous sortiez. C’est vrai. Maman est allée aider Mme Johnson à se maquiller. Vous faites quoi? On va rester regarder la télé. Pourquoi vous n’allez pas à la maison des jeunes? Car un endroit qui s’appelle ”maison des jeunes” grouille de ieunes incapables de se faire des amis. En deux mois, aucune de vous n’a invité qui que ce soit. Papa, tes collègues ici se consacrent à un programme de destruction nucléaire. Ça en fait des crétins, et leurs enfants des souscrétins. Si les souscrétins te posent un problème, ne râle pas, éduqueles. Oui. Je vais créer un club: ”Les ados antinucléaires”. Ça marchera du tonnerre, ici. Fais une fugue et change de nom d’abord. C’est vraiment gentil, Carly. J’aime bien faire ça. Tu es toujours si bien habillée. C’est grâce aux femmes comme toi que les hommes aiment les femmes. Le charme d’une femme, c’est avant tout une illusion. On vieillit toutes un jour. Mais ca ne veut pas dire qu’on doit se laisser aller. Je vois ces petites marques sur ma peau. Ça s’appelle des rides. Il faudra t’y faire. Parfois, dans mon miroir, je vois une vieille femme qui rôde, prête à m’attraper. Ça me terrifie. Tu as une imagination débordante. Je t’ai vue aux répétitions. Tu ne crois pas qu’un bon maintien, de l’exercice et plein d’activité aide à rester jeune? Peutêtre, pour un picvert. Je suis heureux de vous accueillir au bal de bienvenue et d’adieu. Danse avec moi. Non. Allez. Je sais pas danser. Mais si! Commandant. Ravi de vous voir. Voici Ray Stevens, de l’AEC. ll paraît que les messieurs de l’AEC, sans exception, dansent mieux que les militaires. C’est vrai? Mon mari refuse de danser. La seule fois que i’ai dansé avec plaisir, c’était à l’armée. ll y a des années. C’est donc à moi que revient de défendre l’honneur des militaires. On y va? Vous deux, vous n’aurez qu’à échanger des secrets atomiques. Je suis pas très au point. Bien sûr que si. Ça va vous plaire. J’ai pas fait Guam pour laisser un morveux de Harvard nous saborder. S’il sait pas mater les cocos, qu’il nous laisse faire. On oublie le Nevada, on fait nos essais à la Havane! Je sais que vous êtes favorables aux essais souterrains. C’est la conclusion d’environ de mes rapports nébuleux.



Remonter