PUB





TOUCHES:

Bon Super Zombie Hunter, Bon Super Zombie Hunter jeux, Jeux de Bon Super Zombie Hunter en ligne, Jeux de Bon Super Zombie Hunter gratuits en ligne

Laisse-la hors de ça, veux-tu? Je pense qu’elle devrait savoir que son mari est un menteur jeux et un escroc. N’ose pas me traiter d’escroc. Je ne suis pas aveugle. Je sais comment ça se passe entre tes activités philanthropiques jeux et ton compte à la bourse. Je n’ai pas pris le moindre sou. J’ai la conscience en paix. Tu avais besoin d’argent pour éponger tes pertes. J’étais là quand c’est arrivé. J’ai eu besoin d’une petite assistance temporaire. Pour l’amour de Dieu, après une vie de travail acharné, un homme ne se laisse pas emporter par la faillite. N’est-ce pas? Transférer des capitaux n’est certainement pas voler. Sans le demander ou le dire à qui que ce soit? Chaque cent à été rendu, avec intérêt. Je ne crois pas qu’ils le verraient de cette façon. Est-ce là ton intention? Vas-tu me garder près de toi avec des menaces? Des menaces et des calomnies– est-ce ça ton amour? Je ne vais pas me laisser faire! Je veux parler à Miriam! Pense un peu, pour l’amour de Dieu! Pense à la façon infernale dont tu me traites! S’il te plaît! Je n’y comprends rien. J’ai besoin de toi. J’aime New York. Je suis né dans cet immeuble là, juste derrière cette statue. J’aime New York. C’est comme si toutes ces lignes droites sévères, chercheraient une astuce. Ce qui fait de New York une ville si drôle, la tension, la douleur, la misère, et la folie. C’est le premier ingrédient d’une comédie. Mais, on doit s’en éloigner. L’astuce en comédie, c’est si ça plie, c’est drôle. Si ça casse, ce n’est pas drôle. On doit se distancer de la douleur. C’est comme la question qu’ils m’ont posé à Harvard. Des étudiants m’ont demandé: Qu’est-ce que la comédie? C’est ce que j’essaie de dire quand je dis “s’éloigner”- J’ai répondu : La comédie c’est une tragédie et du temps. Une tragédie et du temps. Le soir de la mort de Lincoln, on ne pouvait pas en rire. Impossible. Mais le temps passe, et maintenant on peut en rire. Tragédie et du temps. Ok. C’est fini. C’est tout? Si vite? J’ai tourné bobines sur la première question. De toute façon, je dois aller aux bureaux de CBS. Rappelez-vous où nous sommes. On recommencera là demain. -Qu’en pensez-vous? -Epoustouflant! J’en mets trop! Je serai plus relax demain. Encore un peu au sujet de la tragédie. Ici Halley Reed pour M.Kurnitz. Je te l’ai dit déjà, si tu sais tirer ton épingle du jeu, tu peux m’avoir, corps et âme. Ne préféreriez-vous pas le laisser à la science? Tu brises mon coeur. Quitte cette entreprise. Viens travailler avec moi? Vous me mettriez à la porte. Je suis trop forte tête. J’attends. J’aime la stimulation intellectuelle. Avez-vous essayé les électrochocs? Belle répartie! Très drôle! Lester. Je suis désolé– J’arrive tout de suite. Arthur, attend dans la voiture. Veux-tu bien venir? Promis? Attend dans la voiture. Je suis en attente pour parler à M. Kurnitz. Pourquoi ne viens-tu pas avec moi à la Barbade? On va se baigner, prendre du soleil– Désolée, j’ai la peau sensible. C’est ce que j’ai de mieux. Je n’ai rien d’autre. -Ça va. J’attendrai. -Penses-y. On se reparle demain. C’est Halley Reed.



Remonter