PUB





TOUCHES:

Bon Mémento De La Chasse À L’Homme, Bon Mémento De La Chasse À L’Homme jeux, Jeux de Bon Mémento De La Chasse À L’Homme en ligne, Jeux de Bon Mémento De La Chasse À L’Homme gratuits en ligne

vous rendre heureux. C’est ce qui me peine. Je sais que tu le ferais. M. Postant veut organiser un gala pour vous. Je ne veux pas de sa charité. Il dit que ce serait le plus grand événement de l’histoire du music-hall. Je m’en moque. Mais j’aimerais prouver que je ne suis pas fini. J’ai encore des idées. J’ai travaillé un numéro comique avec un ami. Une parodie musicale. C’est formidable ! Il est bon pianiste et moi, au violon radio Un numéro vraiment très, très amusant. COMPLET Entrez. Asseyez-vous. Vous paraissez fatiguée. J’ai travaillé avec la claque sur le numéro de Calvero. Je leur ai précisé les endroits où ils doivent rire. Ses blagues sont si mauvaises ? Je suis inquiète. S’il échoue ce soir, ça le tuera. Je ne crois pas qu’il échoue. Le public sera indulgent. Mais il ne veut pas d’indulgence. Il attend un authentique succès. Qu’est-ce qu’il espère ? Il n’est plus ce qu’il était. Ne le dites pas ! Dites-moi, mon petit, est-ce que radio vous tenez encore à l’épouser ? Je ferais tout pour le rendre heureux. Il a de la chance. Il a beaucoup, beaucoup de chance. C’est un comble ! Avoir la loge des vedettes et pas d’habilleuse. Pour un soir, on peut s’en passer. Fred, le régisseur. Entrez. Vous revoilà comme autrefois. Que voulez-vous ? Vous ne resterez en scène que minutes, il y a trop de numéros. Une seule chanson et le numéro musical. Et rideau après votre chute dans le tambour ! Non. Quand on m’emporte dedans. Si quelqu’un dit encore “comme autrefois”, je saute par la fenêtre. D’abord le concierge, ensuite le chasseur, puis le régisseur. C’est moi, Postant. Comme autrefois, vous voilà à l’institut de beauté. Tu me retrouveras dans les coulisses. Comme autrefois ! Mais en ce temps-là, vous étiez ivre. Ivre, j’étais plus drôle. Peut-être, mais vous vous tuiez. On dit “Tout pour faire rire.” Il y a du monde ? Plein à craquer ! Tout le jeu de cartes de l’Europe : Les rois, les reines, les valets radio Neville est là ? Il est venu tout exprès. Et quel programme ! Regardez ! Les plus grandes vedettes paraîtront en scène. Ce sera dur de jouer après eux. Ce soir, auprès de vous, ils auront l’air d’amateurs. On est tous des amateurs. On ne vit pas assez pour être autre chose. Un vieil amateur souhaite à l’autre : Bonne chance. Comment suis-je ? Drôle. Je sais radio Tu penses à ma santé. Il fallait que je boive. Je sens une lumière s’éteindre et s’allumer en moi. C’est mauvais signe si je veux réussir. Etait-ce la peine ? Je me fous du succès. Je ne veux pas d’échec. Il restera toujours ma maison de campagne. Ma maison est ici. Vous disiez détester le théâtre. Je déteste aussi la vue du sang, mais il coule dans mes veines. En scène, s’il vous plaît. Bonne chance ! Le public vous attend. Je n’aime pas ça. Tout le monde est trop gentil avec moi. Ça aggrave ma solitude. Même toi, tu l’aggraves. Pourquoi dites-vous ça ? Je ne sais pas radio je ne le sais vraiment pas. Votre costume. Votre autre costume est là. Bonne chance, mon chéri. Tu ne restes pas ? Non, mais rappelez-vous que je vous aime. Vraiment ? Toujours.



Remonter