PUB





TOUCHES:

Bon Le bagarre – Ep.4, Bon Le bagarre – Ep.4 jeux, Jeux de Bon Le bagarre – Ep.4 en ligne, Jeux de Bon Le bagarre – Ep.4 gratuits en ligne

Je vais couvrir vos arrières depuis l’hélico. Bon, c’est fini. On est bloqués par les falaises. Grommet ? Envoie l’hélico, c’est fini. Reçu. Et puis merde. Ce mec est complètement taré. Vous ne trouvez pas ça génial ? On ne finira jamais ce qu’on a entrepris si on meurt ici. Il faut qu’on le fasse. Roach jeux On a perdu Chowder. Merde. Il est là-haut ! Il faut qu’on le retrouve ! Il est mort ! Il n’y a rien à faire ! Ça ne te concerne pas ! Tu plaisantes ? C’était ma piste ! Ta piste ? Dès l’instant où il s’y est engagé, c’est devenu sa piste ! Pas la tienne. N’y pense plus. À bientôt, mon frère. À bientôt. À la santé de Chowder ! À Chowder ! Bordel ! Voilà Utah ! Utah ! Utah, mon pote ! Ça va, mec ? Tu étais où ? J’étais sur Mars, mec. Peace. Salut, mec. Regarde un peu leurs exploits à Mumbai. Content de te voir, mec. À Mumbai ? En parachute ? Je sais, je dois y aller jeux Ne pars pas ! Je reviens tout de suite. Je reviens. Une minute ! Allez, quoi jeux Hé, Utah ! Je suis content de t’accueillir ici. Tu es toujours le bienvenue chez Al Fariq. Je t’aime bien, Johnny. Je te veux dans mon équipe, mec ! Les rêves de casse-cou se réalisent. Je peux faire de toi un héros, ou te regarder mourir en essayant. Regarde cet enfoiré. Il est plus riche que la plupart des petits pays. Hé, Steve ! Tu vas bien ? Il lève la jambe et pisse cette atrocité de chalet sur la montagne. Ces montagnes ne lui appartiennent pas, pas plus qu’on lui appartient. Le gâteau ! Vas-y ! Ça va ? Ouais. Les gens se servent allègrement sur la voie du nirvana. Que donnent-ils en contrepartie ? Crois-moi. On donne une contrepartie. Tu veux être seul ? Non, ça va. Tout le monde est parti ? La plupart, oui. Tu vas bien ? Je ne sais pas. Je pense à la mort de Chowder. Est-ce qu’Ozaki pensait à ce genre de fêtes quand il parlait du nirvana ? Ozaki aurait détesté ça. Ce qui lui importait, c’était la pureté des Huit, et ce qu’il donnait à la Terre en contrepartie de ce qu’il avait pris. Quel type de contrepartie ? Parfois, c’était tout simplement de planter un arbre. D’autres fois, c’était bien plus important. Par exemple, quand j’ai perdu mes parents dans une avalanche, à neuf ans, il m’a accueillie. Je ne savais pas. Désolé. Je sais qu’il est mort en tentant de réaliser sa troisième épreuve. Oui. C’est l’histoire officielle. Mais ce n’est pas la vérité. Il a réussi cette épreuve. Il aurait pu finir les Huit. Il en avait le niveau. Mais il s’est fait tuer au cours de la contrepartie pour cette épreuve. Comment ? Il a placé son petit bateau dans l’Atlantique Nord, entre un baleinier norvégien et un banc de baleines à bosse. Le baleinier n’a même pas ralenti. Il n’y a eu qu’un seul survivant, un jeune homme qui l’accompagnait à bord. Pourquoi ce jeune homme n’a-t-il rien dit ? Rétabli la vérité ? Peut-être avait-il d’autres idées en tête. Ça n’aurait rien changé, de toute manière. Malgré toute la vénération que j’ai pour Ozaki, c’était son talon d’Achille. Il était persuadé qu’il suffisait d’une idée pour changer le monde. Les idées sont parfois puissantes.



Remonter