PUB





TOUCHES:

Bon jeu Empire Aventure, Bon jeu Empire Aventure jeux, Jeux de Bon jeu Empire Aventure en ligne, Jeux de Bon jeu Empire Aventure gratuits en ligne

Tu crois que c’est un ange… et c’est le diable. Dès fois tu crois que c’est le diable… …alors que c’est un ange. c’est bon mon pote? Orhan. Orhan. La vie. Bonjour. Bonjour. Bonjour. Ali. Le frère aîné de Deniz. Enchanté. Oman. Alors, M.man? Que raconte mon frère dans son livre? Des souvenirs d’enfance. Des amours, amitiés. Des gens de la famille. Des choses comme œ. Bien, bien. Il va donc nous ridiculiser aux yeux de tout le monde. Ne vous en faites pas il ne parie pratiquement pas de vous. Vous êtes évidemment mentionné dans , paragraphes. Bien sûr. Pourquoi devrait-il raconter que je suis là à m’occuper de maman… pendant que lui s’en donne à cœur-joie à Londres, Rome, Paris? Deniz est peinard. Il paye la note quand ça lui va. Comme si l’argent pouvait tout résoudre. -Il me donne la nausée. -Ce n’est pas le cas quand… …tu lui en demandes par contre. Bonjour à tous. Bonjour Madame Süreyya. -Bonjour. -Mon petit encore ces histoires? Je demande un emprunt, ce n’est pas un délit, non? Bonjour -Bonjour. -Comment allez-vous Süreyya? Bonjour. Je suis Zeynep. L’assistante de Deniz. on s’est rencontrés à la fête hier soir. -Oui je m’en souviens. -Zeynep, prends donc un café avec nous. -Je me mets là? J’ai apporté les photos que Deniz avait demandées pour son livre. Les photos d’|stanbu| dans les années , . Merci. Deniz n’est pas là? Il doit donnir Encore? Je vais le réveiller sinon il va s’énerver. Toi reste là. J’y vais moi. Bien. Va-s-y toi alors. Il ne m’a pas demandé de le réveiller. Je prends la responsabilité. M. Orhan. Je voudrais vous montrer mes peintures. “Les poissons en moi et les femmes au cyclamen” Je n’ai jamais été jaloux de Deniz. Mais il connaît tellement de gens. Il aurait pu m’aider un tant soit peu, non? Par exemple, s’il utilisait un de mes tableaux dans un de ses ?lms, non? Là, que des photos, les originaux sont bien mieux. En?n c’est différent. -Intéressant. -Je suis heureux que cela vous plaise. Deniz n’est pas dans sa chambre. Et son portable ne répond pas. Va voir si le bateau est toujours là? -Moi, je vais au garage. -Bien. -Des nouvelles de Deniz? -Non. Vous avez appelé ses amis? Les endroits où il va souvent, des bars, des boîtes. Que sais-je? La police, les hôpitaux? On n’y a point pensé commissaire Colombe. Sultan qu’est-ce qu’i| v a? J’ai une faveur à vous demander. Pourriez-vous dire un petit mensonge pour moi? Quand nous serons sur l’île et que nous verrons Deniz… …de dire que l’idée d’y aller était la votre… …mais que vous devez vite ?nir, que vous êtes pressé de rentrer. On ne sait jamais avec lui. Il peut faire une scène. D’accord. Deniz. Deniz. Deniz. Neval, nous ne nous séparerons jamais avec toi. Les adieux sont pour ceux qui s’aiment avec les yeux, ceux qui s’aiment avec le cœur ne se séparent jamais. C’est œ que Deniz écrit dans son livre. Il parle aussi de Yusuf bien sûr. De cet été là… …de deux enfants qui découvrent innocemment l’amour… Deniz est comme œ. Il garde les gens quand il veut… …et comme il veut ou alors il les éloigne. PENSEES SUR LA MORT MASSACRE ANNONCE



Remonter