PUB





TOUCHES:

Jeux de Best Mignon Angela Bébé D’Urgence en ligne, Le meilleur et le beau jeu gratuits en ligne

Pour ne pas me voir pécher. Si j’ai à répondre devant Dieu. Je ne vais pas me disculper. Maro, réveille-toi, regarde le feu dans la cheminée ! Que c’est bon ! Qu’il fait chaud ! Regarde combien il y a de neige ! Que c’est beau ! Et combien de bûches sur le chariot de papa ! Il y en aura assez pour tout l’hiver. Nous aurons bien chaud ! Quelle joie ! Papa nous a amené du bois. Qui encore a un papa comme ça ? Il fait clair et il fait chaud ! Quelle joie ! Papa a amené du bois ! Nous n’aurons plus froid. Nous resterons au coin du feu. A regarder les bûches brûler. Oh, papa, notre cher papa ! Qui a besoin de couper ? Qui a besoin de fendre ? Le chêne et le charme, le pin et le tremble. Par quartiers, par moitiés ? Qui est là ? Moi, la blanchisseuse Vardo. Vardo, c’est toi ? Bonjour. Entre. D’où viens-tu ? Quel bon vent t’amène ? C’est quoi ça ? Un oiseau ? D’où ça vient ? De la boucherie. C’est vrai ? Dieu existe. .J’entre dans le magasin, personne. Ce Mikhaka de malheur ronfle, alors j’ai pris. Mais ne souffle pas un mot, ne raconte à personne. Ah, Vardo, tu peux vraiment tout ! Je ne le savais pas ! Vardo, je croyais que tu ne pouvais que laver et passer au bleu. C’est combien ? Le maximum, je ne t’en voudrais pas. Deux roubles. C’est le ème que j’achète aujourd’hui. Où vas-tu ? Je le rapporte au magasin. Reviens, je te donnerai encore kopecks et c’est tout ! roubles. Mais que fait la police ?! En ans, c’est la première fois qu’on me demande tant pour un veau ! roubles ! .J’en rajouterai et je m’achèterai un manteau de fourrure, j’en rêve. Je dois aller dans la montagne chercher le bétail que j’ai acheté. Quel manteau veux-tu ? Très beau. Au prix de à roubles. Ah, le manteau d‘Aga-Gueork ! Je l’aurais payé roubles. Sans négocier ?! Je jure sur les restes de mon père que je n’y pensera : Meme pas. Bon, ça va. Revenons au veau. D’accord, je te donne roubles, un point c’est tout. Il n’est pas à toi, tu n’y perds rien. J’ai dit roubles. Sinon je l’emmène. Touche pas ! Arrête de répéter : roubles en ligne C’est du vol. Eh, le volé, donne-moi un couteau. Un couteau ? A qui, pour quoi faire ? Pankes, tu es croyant ? Si on achète ce qui a été volé, il faut en donner aux pauvres. Le foie ou la rate. J’irai à l’église, tous les miséreux en auront un morceau. Je leur dirai que c’est de la part de Pankes. Tu feras du bien en nourrissant leur chair, et tu sauveras ton âme pécheresse. Merci, ma belle. Quelle femme ! Pour Pankes, tout le monde le sait, L’essentiel, c’est l’intérêt. Qui croira qu’il donne aux pauvres. Et qu’il ne fait pas que vendre ! Ne m’en veux pas si demain. Je te trompe. Je rêve de richesse et de gain, .J’achète et je vends ! Tamro, quelle odeur agréable ! Que c’est bon ! Nous aurons un excellent déjeuner ! Très, très bon ! Que c’est beau ! Papa a apporté du veau. Qui encore a un papa comme ça ? Le feu brûle et ça sent bon ! Dressons vite le couvert, Ajoutons des épices dans le plat, Réveillons notre papa. Pour déjeuner comme des rois. Taisez-vous ! Je te vois, Dzibo. A quoi bon te cacher ? Mon nez est tout gelé, que



Remonter