TOUCHES:

Best La guerre 1944, Best La guerre 1944 jeux, Jeux de Best La guerre 1944 en ligne, Jeux de Best La guerre 1944 gratuits en ligne

“la danseuse”. C’est plus drôle. Et plus juste. Bonne nuit. Je ne peux pas dormir. Je ne peux pas dormir. Maintenant, je vais dormir. J’ai fait le petit déjeuner. Tu viendras le prendre ou je te l’apporte ? Comme tu veux. Je te l’apporte. Je voulais bien faire, et j’ai tout détraqué. Dans les tragédies, souvent, les personnages principaux ont leur confident. Tu ne peux pas te contenter de jouer ce rôle-là. Ils sont aussi maladroits que moi ? Ils sont souvent perdus. Mets tes chaussures. Tu vas prendre froid. Je t’ai empêché de dormir ? J’ai trop bougé ? Non. Tu ne m’as pas soufflé dans le nez. Ta mère ne s’endormait que de mon côté, en me regardant. Elle ne regardait pas longtemps, elle s’endormait tout de suite. Tu veux des confidences ? Elle ne pouvait s’endormir qu’avec une jambe, la gauche, par-dessus la mienne. Et après, tu toussais et elle regagnait sa chambre. Justement. Madame votre épouse. C’est ton mari. Il arrive. Pourquoi il appelle, alors ? Tu ne me l’as pas passé ? Puisqu’il arrive. Je ne veux pas le voir. Je ne le verrai pas. C’est absurde. Il est venu pour te voir. Je ne veux pas le voir en ce moment. Sinon, je l’aurais appelé. Il a peut-être besoin de te voir. J’ai besoin de calme. Explique-lui. Quand je pourrai, je le verrai. Je n’ai pas envie de le voir en ce moment. Tu l’as déjà dit. Enfin, du calme ! Hein ? Dis-le-lui. Tu lui dis ? Hein ? J’ai confiance en toi. Je ne peux pas le voir. Ça va ? Oui, et vous tous ? Ma femme est avec son autre fille. Chacun a son enfant à charge. La nôtre vient d’avoir une espèce de petite crise nerveuse. Elle est partie se reposer. Ce n’est pas grave ? Ça va mieux, mais elle veut qu’on la laisse seule. Elle ne souhaite pas vous voir. Elle mange bien, elle dort correctement. Ne vous inquiétez pas. Je ne resterai pas, mais je vais la voir. Je ne comprends pas pourquoi, mais elle ne veut pas vous voir. Et moi, je veux la voir. Je ne resterai pas. Les hommes qui n’aident pas à mon rétablissement, c’est fini, c’est terminé. J’aurais souhaité que tu veuilles me voir. Et que tu sois plus calme. Le calme ? Être plus calme ? Quel programme ! Que tout cela est petit ! C’est le plus grand, que je cherche. Mais je n’ai pas le choix. Le plus petit, le plus calme, ça me rend malade. Je m’en vais. Oui. Vous avez entendu ? Non. Pourquoi elle me reçoit comme ça ? Je ne comprends pas ce qui se passe. Rien. Elle est très fatiguée. Elle était au bord de la dépression. Je n’appellerai plus. Ton mari arrive et tu ne peux pas le voir ? J’ai joué les messagers Radio Et j’accepte ! Mais tu n’as aucune idée des rapports humains, hein ? Pourquoi est-ce que tu penses à faire le vide autour de toi ? Et autour de moi ? Je ne veux plus te voir dans cette maison. Fiche le camp ! Fiche le camp ! Allez ! Anne ! Tu m’as battue. Je t’ai fait mal ? Non. Les voiliers m’embêtent, mais j’aime les cargos parce qu’ils me donnent l’impression d’être sur une île. Je m’en veux. Je m’en veux Radio d’avoir accepté de faire ce barrage imbécile contre ton mari. Je m’en veux aussi Radio pour cette colère .



Remonter