TOUCHES:

Ben 10 Vs Les prédateurs Adventure, Ben 10 Vs Les prédateurs Adventure jeux, Jeux de Ben 10 Vs Les prédateurs Adventure en ligne, Jeux de Ben 10 Vs Les prédateurs Adventure gratuits en ligne

Il dit quoi ? Vous apportez l’odeur des pieds qui ont traversé le désert. Merci. Vous êtes très belles. Ça, c’est moi qui le dis. Citronnade maison. C’est la haute saison. Alors, vous serez à l’étage. C’est bien mieux pour la vue. shekels par personne. Wifi inclus. À plus, Kevin. À plus. Quoi ? Comme vous êtes très belles, je vous ai surclassées en suite premium deluxe. Regardez. C’est une blague ? Vous aimez ? C’est la suite premium ? Merci, Omar. Oui, merci. Votre auberge est charmante. C’est quoi ? Un pourboire. Pas question. Mais j’accepte de prendre un verre, ce soir. À condition qu’on aille dans un endroit sympa. À condition de danser avec Omar. Et à condition qu’Omar nous trouve la meilleure herbe. Vous allez voir. Avec Omar, vous allez vous éclater. Profitez de votre séjour. Merci ! C’est à mourir de rire. Je suis crevée. Moi aussi. Une petite sieste et après, on part en virée avec ton nouveau mec. Quelle heure il est ? Rache ? Kevin ? Où ils sont tous passés ? Kevin ? Rache ? Excusez-moi, monsieur. Monsieur ? Salut, beauté. Il joue vraiment bien. Il joue pour calmer les démons, les esprits maléfiques. Les esprits maléfiques ? Il y a beaucoup de superstitions, par ici. Vous êtes croyante ? Non, je suis vieux jeu, je crois à la science. Vous êtes idiote. Mais belle. Pardon ? C’était bizarre. Par ici. Je peux vous aider ? Par ici. Quoi ? Votre amie a des ennuis. Quoi ? Votre amie a des ennuis. Comment ça ? Revenez. Où elle est ? Par ici. Quoi ? Attendez. Arrêtez-vous. Venez. Quoi ? Venez vite. Venez vite. Par ici. Vous voulez quoi ? Faire la danse des canards. Quoi ? Punaise ! Rache ! Si tu voyais ta tête ! Je vais te buter. T’as trop dormi ! Du calme. C’est de la folie, on est à côté du marché. Et c’est génial. Tu es prête ? Vise-moi ça. C’est dingue. Je sais. Regarde où on est. C’est de la folie. Sarah, viens avec nous. C’est fou, non ? Dingue. Pas mal, non ? D’ici, on voit tout. Là, c’est la mosquée Al-Aqsa. À côté, le quartier arménien. Là, le quartier juif. Ici, c’est le quartier musulman. Une église à côté d’une synagogue et d’une mosquée. Normal que vous vous détestiez. Sarah. Tu en dis quoi, le Blanc ? Rien à voir avec l’herbe qu’on fume en Amérique, hein ? J’en ai fumé, des trucs. Mais ça, ça a rien à voir. Vas-y doucement. Je veux pas que tu pètes un plomb. Trémousse-toi. Encore une taffe. Allez, on se trémousse. Voilà, comme ça. Bouge ton cul. Purée, je suis défoncé. Où on va, maintenant ? Je crois que quelqu’un me doit un verre. Je pensais que les musulmans buvaient pas d’alcool. Chacun se débrouille avec Allah. Mais pas un mot à mon père. T’inquiète. Préparez-vous. Omar vous emmène faire la fête en mode Jérusalem. En mode Jérusalem. Attendez, je prends une photo. Prendre une photo. Reviens ! Reviens ! Rends-moi mon sac ! Merde ! Arrête-toi ! Reviens, petit con ! À l’aide ! Reviens, enfoiré ! Va te faire foutre, connard ! Ce salaud m’a piqué mon sac. Arrête de te lamenter. Qu’est-ce qui t’arrive ? Ton passeport est ici, tout va bien. On a plein de thune et la carte de crédit de mon père.



Remonter