TOUCHES:

Bébé Dino Aventure, Bébé Dino Aventure jeux, Jeux de Bébé Dino Aventure en ligne, Jeux de Bébé Dino Aventure gratuits en ligne

Le diable l’a confondu. Ne parle pas comme un ignorant. Tu es un grand garçon, et tu n’es pas marié. Tu as des besoins, toi aussi. C’est normal ça, c’est le corps qui le fait. Enfin. Mais, hodja, ça ne me plaît pas du tout. C’est comme si j’étais coupable. Ce n’est pas moi qui le fais. Je me lève le matin, ça arrive tout seul. D’ailleurs je suis athlète. Même si j’en avais envie, je n’y toucherais pas. Ça épuise l’énergie. Je te conseille de prendre une douche. Que je prenne une douche? Prends une douche, et après, surtout, fais les grandes ablutions Radio Radio pour arriver à invoquer les prières qui te feront du bien, mon garçon. Bon. Tu comprends? Oui. Je vais me doucher. Et après? Après, je vais faire mes ablutions. Très bien. Et ne néglige pas ce que le docteurt’a dit. Nous allons réussirtous ensemble! Souhaite-moi bonne chance, frère Cemal. Tu as supporté nos ennuis tant d’années. Bonne chance, mon Ayhan, mon lion. Notre nouvelle vie commence aujourd’hui. Qu’y pouvons-nous? Ça s’arrête ici. Surtout reste debout pendant rounds. Et quoi d’autre? Je vais tomber au e round, je sais. D’accord. Enlève ça. Je veux un combat équitable. Pas de coups au-dessous de la ceinture. Je ne veux pas tomber du ring encore une fois. C’est compris? D’accord. Saluez-vous l’un l’autre. Bras gauche en l’air, oui, bravo! Fais attention, mon garçon! Break! Break! Box! Ayhan, ça va bien, mon garçon? Le type me bat comme un sac de déchets. Tu vas tomber pendant ce round, n’oublie pas. Attention, ne te laisse pas fendre la peau. Allez, mon garçon. Merde! Mais Ayhan, tu t’es démerdé pourtrouver ce match pour battre ton adversaire! Je te jure, ce n’est pas moi qui l’ai battu, c’est la panique qui l’a battu, frère Cemal. Quand la panique a commencé, le type a grandi à mes yeux et Radio Radio je lui a lancé un coup, il est tombé. Et quoi d’autre? Si Hacı nous attrape, il va nous lancer toute espèce de coups de poing. Nous serons morts avant le matin. Viens voir ici. Salut à tout le monde. Hodja, tu nous a aidés mille fois, mais nous n’avons nulle part ailleurs où nous réfugier. Nous partirons le matin. Mais biensûr. Que faire Radio Nous allons nous serrer. Hodja, je voudrais prendre une douche. Vas-y. Merci, hodja. Ayhan Kaplan? Mon Dieu. Attends, attends. Ayhan. Je suis ton le mari de ta sœur, mon garçon. Le mari de Pakize. Je viens de Turquie. De Turquie? Grâce à Dieu qui nous a réunis. Ça fait du bien. Elle adoucit la douleur. Il n’y a pas de porc ici dedans, non? Non. Frère Nurettin, je te demande pardon. Je ne t’ai pas reconnu, c’est pour ça que je t’ai battu. Appelle-moi beau-frère, mon cher Ayhan, beau-frère. D’accord, mon garçon, j’ai compris. Comment aurais-tu pu savoir qui j’étais? Comment ça? Qui croyais-tu que j’étais pour avoir voulu m’attaquer? Laisse tomber ça maintenant Radio Qu’est-ce que tu fais en Allemagne? Mon cher Ayhan, mon garçon Radio Ton oncle, frère Şevki Radio Il est mort? Mais non Radio Il n’est pas bien, sa mémoire est un peu Radio Nous avons parlé avec ta sœur, et nous nous demandons si nous pourrions t’inviter



Remonter