PUB





TOUCHES:

Beau Nouveau Crows Zero, Beau Nouveau Crows Zero jeux, Jeux de Beau Nouveau Crows Zero en ligne, Jeux de Beau Nouveau Crows Zero gratuits en ligne

Votre accueil fut glacial. De quoi parlez-vous ? Excusez-moi. Je suis confus. Je croyais que nous nous étions déjà vus. C’est possible. A moins que vous n’ayez une soeur jumelle. Qui est-ce ? Vous voulez le savoir ? Une jeune fille qui travaillait chez le libraire où j’achetais mon papier à musique. Une jeune fille très timide, ravissante. Elle parlait peu. Mais elle avait un sourire chaleureux, plein de promesses. J’étais timide aussi, c’est ce qui nous rapprochait. Elle me donnait des feuilles en trop et parfois aussi, de l’argent. Je l’acceptais. La faim n’a pas de conscience. Après la création de ma symphonie, je suis retourné à la librairie mais elle l’avait quittée. Vous ne l’avez pas revue ? L’ai-je revue ? Vous l’avez revue. Je le sais. J’avais perdu ma place à cause de vous. Vous m’en voulez ? J’étais jeune alors. Vous l’êtes encore. Je ne sais pas. Bientôt je serai mariée. Je vous souhaite d’être heureuse. Que le service est lent ! Avant tout, je vais vous expliquer l’argument. Terry et Colombine. Elle se meurt dans une mansarde de Londres. Son amant Arlequin et les clowns sont à son chevet. Elle se fait porter près de la fenêtre. Elle veut revoir les toits. Les clowns pleurent. Elle sourit radio Leur rôle est de faire rire. Elle veut qu’ils fassent leurs tours. Là, le clown a sa chance. Pendant qu’elle meure ? Oui radio Où en étais-je ? Les clowns jouent et elle a le délire. Les esprits dansent devant elle. Puis elle meurt. Fin du er tableau. Le second tableau est le cimetière. Arlequin entre au clair de lune. Il tente de ressusciter Colombine, mais en vain. Les esprits lui disent de ne pas s’affliger. Son amour n’est pas dans la tombe, mais partout. Terry apparaît. C’est votre solo radio Puis le final. Au travail. Dans trois semaines, la première. Calvero ! Ça marche ? Du tonnerre ! J’aimerais avoir terminé. Ne t’inquiète pas. J’ai peur, priez pour moi ! “Aide-toi, le ciel t’aidera.” Bonne chance. Je ne peux pas ! Mes jambes radio Je ne peux pas bouger ! C’est nerveux, marche ! Je ne peux pas, je suis paralysée. C’est de l’imagination ! Allez, entre en scène ! Non, je tombe ! Mes jambes, elles sont paralysées. En scène ! Tu vois ! Tes jambes n’ont rien ! Vas-y ! Qui que Tu sois, quoi que Tu sois, soutiens-la jusqu’au bout. J’ai perdu un bouton. C’est pas grave. Où est Calvero ? Il m’a dit de l’attendre ici. Le chasseur cherche. Le souper est servi. Vous êtes près de M. Postant. Le souper va être servi ! Venez, ma chère. Nous sommes voisins. Bodalinkm, vous êtes plus loin. Le destin doit être maître d’hôtel. Pourquoi ? Il nous réunit encore. Pour vous punir. Je lui en sais gré. En tout cas ce soir, vous avez été merveilleuse. C’est ce qu’à l’armée, on appelle la tactique. A propos, il paraît que vous êtes bon pour le service ? Vous vous êtes engagé ? Non, c’est l’armée qui m’a engagé. C’est affreux ! Oui, la guerre en prend un peu à son aise. Voulez-vous danser ? Une patriote n’a rien à refuser à un soldat. Je me souviens t’avoir vu jouer la Veuve Twankmey au théâtre de Birmingham, en radio Vas-y doucement, mon vieux.



Remonter