PUB





TOUCHES:

Beau L’Acier Et Le Feu, Beau L’Acier Et Le Feu jeux, Jeux de Beau L’Acier Et Le Feu en ligne, Jeux de Beau L’Acier Et Le Feu gratuits en ligne

De tout mon coeur. Prêt ? Bonne chance, mon chéri. Allons-y. J’ai dressé des animaux à la pelle, des lions, des tigres, des gazelles Ce n’est pas Phyllis ! Où est Phyllis ? La voilà ! Quand j’eus trois ans, ma maman me parla de la réincarnation Ainsi depuis, moi je suis ému par anticipation, de savoir que quand je mourrai radio J’en ai le coeur chaviré radio Sur terre je reviendrai sous un tout autre aspect Mais je ne veux pas être un arbre rivé dans le sol Autant être un crabe Je ne veux pas être une fleur attendant des heures le pollen de mon coeur Aussi quand je ne serai plus, Je veux retourner, je veux retournerà la mer Etre une sardine, voilà la belle vie Flirter chaque matin au fond de l’océan Ne pas craindre le vent, poursuivre la baleine Etre une sardine, voilà la belle vie minutes de trop ! C’est la faute du public. Saluez ! C’est fini ! Que dois-je faire ? C’est fini. Il reste numéros à passer. J’ai un autre numéro à faire. Mais laissez-moi répondre ! Pourquoi ne continue-t-il pas ? Les autres artistes s’impatientent. Tant pis ! Qu’il retourne en scène. Faites votre numéro. Mon chéri ! Prenez le violon. J’ai une douleur terrible dans le dos. Faut-il aller chercher le Dr Blakme ? Immédiatement ! Il s’est blessé. Avez-vous appelé le médecin ? Portez-le dans sa loge. Je vais annoncer l’accident aux spectateurs. Non, portez-moi. Je vais leur parler. Ne gâchons pas cette soirée. Au nom de mon partenaire et de moi-même, ce fut une soirée magnifique. J’aimerais continuer, mais je suis coincé. Démaquillez-le. Y a-t-il un divan dans sa loge ? Non, au magasin d’accessoires. Qu’on l’y porte ! Que tout le monde sorte ! Où est Calvero ? Où est cette vieille fripouille ? Je veux le féliciter ! Où est-il ? Aux accessoires. Il a eu un accident. Voici le médecin. Appelez une ambulance. C’est grave ? Pas de fracture. Crise cardiaque. Souffre-t-il ? Il a pris un calmant. Il ne tiendra pas. Que t’ont-ils dit ? Comment vous sentez-vous ? Très bien. Je suis comme le chiendent. Plus on me fauche, plus je repousse. Les as-tu entendus ? Je ne parle pas de la claque. Vous étiez formidable. C’était comme ça autrefois radio Et ce sera toujours comme ça. Nous parcourons le monde. J’ai des idées. Tu danseras et moi, je ferai mon numéro. Et dans la mélancolie du crépuscule, il te dira qu’il t’aime. Qu’importe. Je vous aime, vous. Le coeur et l’esprit radio quelle énigme ! C’est à vous ! Je ne serai pas longue, mon chéri. Je crois que je meurs. Mais je n’en suis pas sûr, je suis déjà mort si souvent. Souffrez-vous ? Plus maintenant. Où est-elle ? Je veux la voir danser. Portez le divan en coulisses. J’appelle l’ambulance.



Remonter