PUB





TOUCHES:

Beau Donkey Kong Ice Meilleure Aventure, Beau Donkey Kong Ice Meilleure Aventure jeux, Jeux de Beau Donkey Kong Ice Meilleure Aventure en ligne, Jeux de Beau Donkey Kong Ice Meilleure Aventure gratuits en ligne

C’est cet amusant lapin fluo ? Oui, c’est ça. Laissez-nous, Scarlett, nous reprendrons plus tard. Mais, avec joie. Et dépit, mon prince. Musique mystérieuse Un doigt de sang de chevreuil ? C’est de la dernière chasse. Bois, mon garçon. Merci, j’ai pas soif. À ta guise. Exclamation de contentement Et si nous jouions à un jeu ? Ben radio Une façon de mieux se radio connaître. Je te propose “Loup, y es-tu ?” Ben radio Loup ? Y es-tu ? M’entends-tu ? Que fais-tu, loup ? Oh, oh ! Rire nerveux Loup, y es-tu, que fais-tu ? M’entends-tu ? Que fais-tu, que fais-tu ? Rire diabolique et caverneux Loup, y es-tu ? Que fais-tu ? Ça fait peur. Soupir C’est nul, ce jeu. Rire diabolique et caverneux Loup, y es-tu ? Cri de frayeur Fracas métallique Oh ! Oh là là ! Rugissement Cri de frayeur Le prince rit. Gémissements effrayés C’est ce que je pensais. Instinct zéro. Courage zéro. Mais je sais pas qui t’a élevé, espèce de petite crotte ! Mais tu n’as rien d’un loup de Wolfenberg. Si, si, pourtant. Ma maman habite ici. Ta maman ? Et elle a un nom, ta maman ? Olympe, monsieur. Olympe radio d’ici. De Wolfenberg. Quoi ? Que dis-tu ? Olympe de Wolfenberg. Princesse. Oui, j’avais bien entendu. La princesse Olympe. Oh oui, ma propre cousine. Oh mon petit loup, mon pauvre petit. J’ai une mauvaise nouvelle pour toi, mon garçon. Quoi ? Mais quoi ? Quelle mauvaise nouvelle ? Eh bien, elle est morte. Tout simplement. Pardon ? Qui ça ? La princesse Olympe. Ma cousine. Ta mère. Elle est morte. Loulou hurle à la mort. Écoute ! Fiorella, c’est lui. C’est mon Loulou. Tu entends ? Elle hurle en réponse. Les deux hurlements se mêlent. Grondements des ours Ah ! J’ai le blues, Tomi. Je suis venue parler avec mon grand petit ami. Voilà. Et oui, le blues. Toutes les filles ont ça, plus ou moins, non ? Ah, c’est trop dur. J’en peux plus de cette misérable vie de luxe. Ah oui, ça a l’air dur, c’est sûr. Mes beaux rêves d’enfance radio Je crois que je les ai trahis. J’ai trahi la gamine qui ouvrait des yeux émerveillés en glapissant : “À nous deux, Mme la vie !” Paraît que t’as une auto ? Une auto ? Euh, oui. Enfin, on a une auto, Loulou et moi. Une belle rousse dans une auto rouge. Ça raccorde, non ? Oh, Tomi, partons. Fuyons d’ici cette nuit. Tous les deux. Sauve-moi. Et sauve-toi, Tom. Comment ça, “sauve-moi” ? Et Loulou ? Oh, Loulou ! Quoi, Loulou ? On va pas le laisser seul chez les fous ! À ta place, je ferais une croix sur Loulou. Il m’a l’air un peu en famille, ici. Tu sais ce qu’on dit. Les loups ne se mangent pas entre eux. Ronflements Debout ! Sur deux pattes ! Garde à vous ! Et que ça saute ! Oh ! Fichez-moi la paix. Je veux dormir. Allez, allez ! Hé ! Sortez de mes appartements, maroufle. C’est toi qui sors du lit ! Et plus vite que ça. Vous savez à qui vous parlez ? Tiens, à qui ? Au prince Loudovic de Wolfenberg. Oui, c’est moi. Fils de l’héroïque Olympe, qui brava les dangers pour Wolfenberg. Ah ? Elle combattit les rebelles de la forêt. Il imite les sifflements d’épée. Mais les Sancros étaient nombreux et fourbes. Et la louve majestueuse tomba sous



Remonter