TOUCHES:

Bébé Barbie Été Photoshop, Bébé Barbie Été Photoshop jeux, Jeux de Bébé Barbie Été Photoshop en ligne, Jeux de Bébé Barbie Été Photoshop gratuits en ligne

vous avoir sortie du lit. Mais on voulait s’assurer qu’il était bien marié. Où est-il ? Il a filé. Allez le chercher. Il va se faire tuer. Ça ne m’étonne pas. Toujours à fuir. Comment ça ? Toujours à fuir quoi ? Tout. Diffusez son signalement. Homme blanc. Un pardessus, les cheveux châtains Jeux Un homme très ordinaire, en somme. Oui. Comment décririez-vous votre mari ? Aucune idée. Je n’en suis plus capable depuis bien longtemps. Je peux rentrer chez moi ? Viens, toi. Jolie dame. En apparence. Barrez tout. Les ponts, les routes, tout. Je reste avec elle. Vous avez tout entendu ? Bien sûr que non. Je dormais à poings fermés. Tu as des photos ? D’elle, plein. Et quelques vieux clichés de lui. Ils ne serviront pas à grand-chose. Mais garde-les. Il lit des ouvrages de psychologie. Pourquoi ? Il a un souci ? Qu’est-ce que j’en sais ? Il est peut-être perturbé. Comme nous tous. Un fumeur de pipe ? Mais encore ? Rien. Il a deux costumes ! Dont un qu’il a sur lui Jeux Il se fiche de son apparence. Personne ne fait attention à lui. Même pas sa femme. Vous perdez votre temps. hommes à San Francisco correspondent à son signalement. Vous ne le trouverez pas sans signe distinctif qui le différencie des autres. Il doit avoir un signe distinctif. Comme nous tous. Et on finira bien par trouver lequel. Pourquoi refusez-vous de nous aider ? Je vous aide. Répondez à quelques questions. Demandez toujours. Où va-t-il quand il sort ? Aucune idée. A-t-il de la famille ici ? Non. Des amis ? Je ne sais pas. Le chien est notre ami commun. Vous dormez et il sort le chien ? Non. Parfois, il dort et je sors le chien. Inspecteur, en voilà deux autres. Je suis navré, c’est une erreur. Relâchez ces hommes. Cherchez encore. Ramenez tous les hommes de ans, vêtus d’un pardessus et d’un chapeau, mesurant , m et pesant kilos, terrorisés par vos questions. Le mariage doit être en péril dans cette ville. La cuisine ? En tout cas, il y a un fourneau. Vous mangez de la pâtée pour chien ? Il n’est pas difficile. On dîne dehors. Où ? Voyons voir. Au Corner Drugstore. Au Lobster Grill, près de l’embarcadère. Et les jours de fête, aux Jardins d’Orient. Nous avons nos petites habitudes. Allez aux Jardins d’Orient. C’est ouvert. Il est h du matin. Qu’est-ce que ça veut dire ? Je suis navré. C’est une erreur. Il est navré. Je vais dire quoi, à ma femme ? Pourquoi vous êtes-vous disputés ce soir ? On n’a plus besoin de motif. Vous n’avez pas de photo de lui ? Non. Il n’aime pas être pris en photo. Je ne veux pas voir sa photo dans la presse. Le tueur ne le connaît pas. Il ne l’a pas vu ? Il a visé son ombre. Il a tiré sur Frank ? Deux fois. Le tueur, votre mari et vous êtes les seuls à savoir. Que ça reste ainsi. Il est vraiment en danger ? Ça vous intéresse ? Je n’ai jamais dit le contraire. S’il ne revient pas, vous aurez de quoi vous inquiéter. On doit le protéger. Comme l’autre témoin ? Son avocat l’avait aidé à se faire la belle. Une ordonnance au nom de Frank Johnson. Il est malade ? Non. Il prend des cachets. Pour quoi ? Je ne sais pas. Des vitamines, tout



Remonter