PUB





TOUCHES:

Bataille De Panique, Bataille De Panique jeux, Jeux de Bataille De Panique en ligne, Jeux de Bataille De Panique gratuits en ligne

Bataille De Panique Descends ! Ils ne me croient pas ! J’arrive ! Fuck la police ! C’est mon père. Faites autre chose qu’emmerder les bons pères de famille. Elle est belle, la police suisse. Allez. Tu fais quoi ? À deux, ça se salit plus vite. On fera ça demain. Je te donnerai un coup de main. Personne ne va me dire comment gérer mon temps. Dehors, je suis encore en prison, comme si on m’avait enfermé dans un cercueil pendant ans. Je sais rien faire. J’ai pas de mode d’emploi pour la liberté. Papa, il faut mettre une pièce. C’est quoi, cette arnaque ? T’inquiète. Tu la récupères après. Il faut être con, pour voler un caddie. Ça vaut rien ! C’était plus simple, avant. Au revoir, madame. Pardon. Hé ! La queue, c’est pour tout le monde. C’est ma femme, à la caisse. Il y a des privilèges à respecter, non ? Comment tu paies ? Faismoi une ardoise. Achille, remets ça dans les rayons. Allez. On traite pas les clients comme ça. Il est où, ton gérant ? Ah, c’est ça ! Tu veux le voir ? Il y a un problème à la . Un client ne veut pas payer. Arrête, maman. Tu nous fous la honte. Il y a un souci, monsieur ? Ma femme refuse de me faire une ardoise. Depuis le temps qu’elle bosse ici jeux Ça ne se fait plus, monsieur. Maintenant, il faut payer, pour emporter. Alors pour toutes les fois où t’as couché avec elle. Sinon, on règle ça dehors. Non. Il n’y a pas assez. Il faut choisir. Laisse, papa. Je vais le faire. On se calme. Bon. T’es plus en prison, Joe ! Tu dois vivre comme tout le monde ! Pourquoi t’allumes pas la plaque ? Je te montre. Écoute. Tu dois apprendre la démerde, si un jour tu vas en tôle. C’est important, une chauffe, pour améliorer sa tambouille. Voilà. Ah oui ! C’est trop fort ! La prochaine fois, je te montre le yoyo. Des trucs comme ça, j’en connais des milliers. Je peux t’apprendre que ça. Mes potes vont en baver de jalousie quand je vais leur montrer ça. “L’océan dans votre baignoire.” Elle est où ? Je sais pas. Attends. Attends. C’est mon portable qui a sonné ? Non, non, non. Il n’y a rien qui a sonné. Ne bouge pas, mon amour. Tu vois ? Il n’y a rien. Personne ne t’a appelée. Donne. Donne ! Bravo, en tout cas. Tu as bousillé notre soirée. Vous n’avez pas de nouveau message. J’en ai marre. Tu es invivable, depuis mois. Tu vas où ? Non ! Non ! Non ! Tiens. Finis. De toute façon, j’ai pas de congèle. Papa jeux Quoi ? Ben jeux Il faut savoir une chose. Dans la vie, ou tu dis les trucs, ou tu fermes ta gueule. Pourquoi t’as dit que j’étais pas ton fils ? On est sûr que de la mère. Oui, mais maman est sûre, elle. Méfietoi. Tu peux croire le diable, jamais la femme. Et tu me ressembles pas du tout. Mais si j’avais eu un autre père, pourquoi elle m’en aurait donné un en prison ? C’était chiant, toutes ces années. J’en voulais pas, de gosse. Mais t’étais content, quand je t’ai tenu le doigt, bébé. Ta mère t’a raconté ce bobard ? J’ai fait jours de mitard tellement j’étais furax. Tu vas pas chialer, quand même ! On sera plus jamais séparés ? Arrête, avec tes mots de gonzesse. Hein ? Si tu promets de plus jamais aller en tôle, je t’aide avec maman.



Remonter