PUB





TOUCHES:

Bart Embarquement 2, Bart Embarquement 2 jeux, Jeux de Bart Embarquement 2 en ligne, Jeux de Bart Embarquement 2 gratuits en ligne

Bart Embarquement 2 Avec quoi ? Je n’en sais rien. Un morceau de Napoléon. Je vais trouver quelque chose. Tout est en place ? Tout est prêt, Geoff. J’ai enlevé tous les sièges, il est tout propre. Super ! Oui, j’ai retiré plus de kilos. Tu sais, ça fait plus de deux fois ce que je pèse. Je suppose qu’il n’y a rien d’autre que tu puisses faire. Voyons, Geoff jeux J’ai compris. Tu n’y vas pas. Pourquoi pas ? On va jouer à pile ou face. Face, j’y vais. Attends. Poussetoi, poussetoi. Pourquoi estu si inquiet ? Je ne suis pas inquiet. Face des deux côtés. C’est vrai ? Sans blague ? C’est pourtant vrai. ” C’est pourtant vrai.” Pas étonnant que je t’aie payé à boire toute l’année. Je veux aller avec toi, s’il te plaît. OK, si c’est ce que tu veux. Donnemoi ça. Mets une autre bouteille d’oxygène. C’est déjà fait. Sers m’en une tasse, Charlie. Oui, M. Geoff. Dutchy, qui est allé à l’arrivée du bateau ? Pourquoi me demander ? C’est toi qui dirige cette compagnie, non ? MacPherson est allé au courrier. Je veux te poser une question. Tu n’es pas complètement fou de voler par ce temps ? Prépare les lumières. Je t’ai dit jeux Ce que tu fais, ne te sens pas obligé de le faire pour moi. Je préfère être fauché. Je me fiche d’obtenir ou non ce contrat. Ne t’inquiète pas, Dutchy. À quoi bon ? Bonsoir, Bonnie. Bonsoir. Qu’estce que c’est ? J’ai préparé une cantine. Le café était brûlant, quand je l’ai mis, alors ne vous brûlez pas. Merci, Bonnie. Faites bon voyage, Geoff. À la semaine prochaine, deux heures. Oui. Où allezvous ? Dans ma chambre. Pourquoi faire ? Je dois finir mes bagages. Oh, oui. C’est ce que vous aviez à l’arrivée. Comment vous en rappelezvous ? Vous avez une allumette ? Vous ne croyez pas qu’il est temps d’en avoir avec vous ? Désolée, Geoff. Désolée d’être si idiote. Je voulais faire ça comme vous. J’ai été bien jusqu’à ce que vous demandiez une allumette, non ? Absolument. Alors, rappelezvous jusquelà. Écoutez, Bonnie, vous regrettez jeux quelque chose ? Et vous ? Non. Moi non plus. Adieu, Bonnie. Geoff ! Geoff, je ne veux pas vous perdre. Il faut que ça s’arrête. Non. Non, je ne peux pas ! Allons, voyons. Je ne jeux vous ne partirez pas. Vous n’allez pas y aller. Je ne vous laisserai pas vous tuer. Vous allez me tuer pour m’en empêcher. Vous êtes comme les autres. Non, ce n’est pas vrai ! Qu’estce que j’ai fait ? Allezvous en, Bonnie. Chéri, je ne voulais pas ! Je sais, c’est de ma faute. Il est blessé ! Blessé ? Enlève ce blouson. Où est la trousse médicale ? Dans le coin. Ça fait mal ? Appelez le docteur. Qui a fait ça ? C’est moi. Vous ? Comment estce arrivé ? Je ne voulais pas qu’il parte. Il va avoir du mal, maintenant. C’est une sale blessure. C’est quoi, une attraction ? Fichez le camp. Ne vous énervez pas. Baldy, apportemoi un verre. Bonnie, mettez de l’eau à bouillir. Tiens ça, Sparks. Elle n’a pas traversé, elle est toujours dedans. Tiens, Geoff. Merci. Qu’en distu, Kid ? C’est bon. Tu ne vas pas pouvoir voler. Tu es fou. Essaie de bouger. Tu rejoins les bancs de l’infirmerie. Il ne restera bientôt plus personne. Parfait.



Remonter