PUB





TOUCHES:

Attraper & Dunk, Attraper & Dunk jeux, Jeux de Attraper & Dunk en ligne, Jeux de Attraper & Dunk

Attraper & Dunk Il est raide.À étiqueter comme poison.Café.Il y a quoi, là-dedans ?Bonjour, Henry.Vous vous amusez bien ?Comme en période de deuil.Ça va vous dérider.Vous êtes chopé !À la une du Financial Times :« Lawton Brossous le coup d’une enquête. Ne vous inquiétez pas.L ’autorité boursière lance une enquêtesur les récentes transactionsde Lawton Bros.J’ai vérifié avec les juristes.On est couverts.C’est pour calmer les autres.Il ne le pense pas. Nigel ? Sir Nigel.Rendez-vous avec lui, aujourd’hui, h.C’est pour autre chose.Et avec le notaire ?Dans un peu plus d’une heure.Mon heure ou la vôtre ?Merde.La maison est splendide ?À dire vrai, c’est un peu miteux.On ne dit pas « miteux mais « patiné par les ans .Comment est le vin ?Odeur de chien mouillé,attaque le palais comme un rasoir,arrière-goût d’abats.La maison s’effondreet le vignoble produit un vin imbuvable.Il va te falloir un œnologue.C’est quoi ?Un expert en vins.Il teste le sol, le vin.Il doit y en avoir dans ton coin.J’ai besoin de photos sexypour faire baver les clients.J’ai une adresse courrieloù les envoyer.Attends, je te mets sur haut-parleur.Vas-y.Vas-y, continue.Le vigneron fait le vinet le propriétaire entretient le domaine.Charmant.C’est ainsi que votre oncleet M. Duflotont travaillé pendant plus de ans.M. Duflot est anxieuxde connaître vos intentions.Je peux accélérer les choses.Je n’ai pas l’intentionde devenir viticulteur.Laissez M. Duflot faire le vinet jouissez du domaine le week-end.Vous ne me comprenez pas.Ma vie est à Londres.Je ne prends pas de week-ends.Je vends dès que possible.Et M. et Mme Duflot ?Une indemnité réglera tout.J’ai un avion à prendre.Vous vendez La Siroque ?Il y a erreur.Les nouvelles vont vite.Pour votre oncle,vous deviez la garder, pas la vendre.Il l’aurait couché par testament !Il ne l’a pas fait.Il n’était pas un Anglais classique.Il était secret, passionné.Il n’écrivait pas les choses.Vous m’arrachez à mes vignes ?« Mes vignes.Je vis en elles, je respire en elles,elles déchirent mes mains.Francis, à la vente de la propriété,vous aurez une belle donation.



Remonter