PUB





TOUCHES:

Jeux de Alpiniste Aventure en ligne, Le meilleur et le beau jeu gratuits en ligne

Je sais que vous refuserez. Parfaitement. Je le sais. Mais je devais vous poser la question. Je veux vous l’entendre dire. Geran, le travail que vous faites, les risques que vous prenez, mériteraient que vous gardiez la moitié de nos bénéfices. Mais la personne que vous êtes, comparée à moi, m’oblige à rejeter en ligne à refuser votre demande. C’est une question de caractère, de raffinement, de valeur, de vertu, qui vous sont en ligne étrangères. Acceptez le confort de votre place dans la vie, Geran. Elle vous va parfaitement. Mais en ligne vous ne serez jamais un partenaire au même titre que moi. Quel que soit le sens du mot. Regarde ces gens. À profiter des fêtes, comme si tout était éternel. Qu’est-ce qui est éternel? Rien. C’est là, l’ennui. Bon sang, il gèle. On monte. On se réchauffe, on se fait des câlins. L’amour. C’est trop romantique. J’ai beaucoup, beaucoup de chance. À ta santé. À toi qui as quitté ce Turque psychopathe et complètement cinglé. Je suis fière de toi, Casey Stein. Ça s’est bien dégoupillé. Bon. On se lance un défi. On se met en sous-vêtement dans la neige, Le premier debout avale doigts de schnaps. À la bouteille. Et il fait le tour du quartier à poil. Je peux garder mes chaussettes? Non. Très bien. Allons-y. À poil. Maintenant. On enlève tout, d’accord? J’ai froid, je garde mon slip. Allez, vite! Trois, deux, un en ligne C’est parti! C’est trop froid! T’as gagné. On se casse. Juliette? Bébé, allez. Juliette. Qu’est-ce qui t’arrive, bébé? Juliette. La tension artérielle est stable. La crise est terminée. Nous devons traiter la cause de cette crise. Désolée, je serai franche. Votre statut dans ce pays ne vous permet pas d’intégrer le programme adéquat. On ne vous refusera pas les dialyses. Mais en ligne Il lui faut des dialyses? Bien sûr. À terme, une greffe de rein sera l’unique solution. Le temps compte, mais nous ne pouvons rien. Je suis navrée. Tu ne m’as rien dit. Et alors? J’ai besoin d’un rein et je n’en aurai pas. “Et alors”? Tu es ma meilleure amie, ma confidente. Tu as pensé à moi? Penser à toi? Arrête-toi. Ça va? Sikme, Grease! J’ai failli te tirer dessus à travers la porte! Toi en ligne Burt Reynolds. Te revoilà. J’en étais sûr. La porte. T’es tendu. Tu veux des filles? Champagne, cocaïne, Viagra? Sers-toi. Je veux me faire du fric. Notre but à tous. Se faire du fric. C’est pour ça que j’ai des chevaux et des putes. Qu’est-ce qui différencie les chevaux des putes? Je sais pas non plus. Tu veux savoir? Les filles. Bye. Auf Wiedersehen. Hagen Kahl. Tu connais? Non. Bon. D’abord, l’homme d’affaires. Hagen Kahl Logistics. Totalement légal. Digne de confiance, efficace. Allemand, quoi. Deux : une agence de sécurité. Celle-ci, pas franchement légale. Chacun surveille ses biens, mais Hagen Kahl, lui, il a une armée. Trois : la drogue. Évidemment, pas légale du tout. Une fois tous les six mois, un camion part des docks de Rotterdam, vers Cologne. Il transporte plus de m de balles de golf, bourrées de cocaïne du Chili. Donc, voilà. Le chargement est livré et vidé dans un de ses entrepôts.



Remonter