PUB





TOUCHES:

Addict Des Coups De Pied, Addict Des Coups De Pied jeux, Jeux de Addict Des Coups De Pied en ligne, Jeux de Addict Des Coups De Pied gratuits en ligne

Addict Des Coups De Pied Oh, l’abri anti-aérien est au sous-sol. De nouveaux ingénieurs sont arrivés? Deux Néerlandais hier soir, de Pilsen. Leurs passeports, s’il vous plaît. Merci. Van Ostamgen. Bijus. Jacob Bijus? Quelque chose ne va pas? Je garde celui-là. Toujours ces petits problèmes. Hans, c’est pour la vieille dame là-bas. Tu as un crayon ? Vous avez du feu? Oui Cigarette? Merci. Merci. Qu’on ne vous voie pas ensemble, il y a un problème. Lequel ? Plus tard. Vous, levez-vous ! Quelque chose ne va pas. La police a pris vos papiers. Vous feriez mieux d’aller à la chambre . Si l’un de vous a des ennuis, l’autre sera en sécurité. Pourquoi la Gestapo s’intéresse à Bob? Non, c’est la police ordinaire. Qu’est-ce qu’ils veulent? Je me le demande. Rassemblez vos affaires et allez dans la chambre . Je vais la préparer. Je te vois dans une minute. OK. Verrouillez la porte après son départ. Ils transfèreront peut-être les ingénieurs avant qu’il soit interpellé. Je vais voir si je peux trouver quelque chose. Restez dans votre chambre. Ne vous inquiétez pas. S’il vous plaît, M. Erik Van Ostamgen est bien ici? Oui, dans la chambre . Il est sûrement dans sa chambre. Sa clé n’est pas là. A quel étage ? Au premier. Un instant Qui êtes-vous? Sa femme. Ne t’inquiéte pas. Au moins ce n’est pas la Gestapo. Qui s’inquiète? On se verra pendant les raids aériens. Excusez-moi, s’il vous plaît mais le réceptionniste m’a dit que Oui ? Mon allemand est très mauvais Mais en bas on m’a dit chambre . Comment ? Je vous ai entendu parler anglais tout à l’heure. Ce n’est pas mon affaire. C’est à moi de m’expliquer. Non, cela est parfaitement normal. Je travaille pour le ministère de la propagande à la radio. Ils m’ont donné le mauvais numéro de chambre, je suis désolée. Pas du tout. C’est bien la chambre de mon mari. Bien sûr. J’aurais dû vous le dire. Je suis désolé. Vous êtes un ami d’Erik? Oui, je l’attends. Où est-il? Je ne sais pas. Il est sorti. Oh, Dieu merci, enfin je l’ai trouvé. Vous ne pouvez pas imaginer ce que cela signifie pour moi. Ce sera une grande surprise pour lui aussi. Il doit signer un papier important pour moi. Nous étions convenus de nous rejoindre à Hambourg. J’y suis allée et on m’a dit qu’il avait été transféré à Prague. Je suis allée à Prague. Il n’y était pas. Quel voyage j’ai fait. Hôtels, bureaux, hôpitaux. Et j’ai signalé sa disparition. Vraiment? Oui. Puis la police m’a dit qu’il était peut-être ici. Quand reviendra-t-il? Aucune idée. Si je savais où il était, je pourrais aller le retrouver. Oui. Peut-être que je peux appeler la police. Je suis désolé, le téléphone ne marche pas. Voulez-vous vous asseoir? Bien sûr. Frieda, monte vite à la . Pourquoi ? La femme de Van Ostamgen vient d’arriver. Où est-elle ? Là-haut. Chez lui ? Pour l’amour du ciel Je vais retourner en Italie chez mes parents. Mais pour les enfants, il faut son consentement. C’est la loi aux Pays-Bas. C’est pourquoi il doit signer les papiers? Depuis combien de temps connaissez-vous Erik? Je l’ai rencontré il y a deux mois, dans une gare. Le voilà. Excusez-moi Je vous en prie.



Remonter