PUB





TOUCHES:

5 Minutes Pour Vous Tuer Reloaded, 5 Minutes Pour Vous Tuer Reloaded jeux, Jeux de 5 Minutes Pour Vous Tuer Reloaded en ligne, Jeux de 5 Minutes Pour Vous Tuer Reloaded gratuits en ligne

que les papillons ne vivaient qu’un mois environ. J’étais bouleversée. J’ai raconté ça à ma mère et elle m’a dit : “Oui, mais ils ont une belle vie. “Ils ont une vie magnifique.” Ça me fait penser à la vie de ma mère et de ma sœur. Et dans une certaine mesure, à la mienne. Tu vas vivre encore longtemps. J’ai des choses à faire. J’aimerais que ton père s’arrête un an mais c’est pas gagné. Je veux voir Anna devenir maman et Tom avoir son diplôme. Tu le verras. Et te voir inscrite en fac. Pas en droit ou en médecine, mais en arts dramatiques. Si tu ne perces pas comme comédienne, tu pourras enseigner ou faire des ateliers. Tu auras un plan B. Je veux pas de plan B. C’est ce que je veux faire. Alors, je tente. Mais je dois croire en moi. Je crois en toi, je t’assure. Je crois en toi. Mais la vie est dure. Plus dure que tu n’imagines. Je veux te voir établie avant de m’en aller. Maman. N’en profite pas pour m’imposer ta volonté. Pourquoi je m’en priverais ? C’est pas juste. Je m’en fiche ! Je suis ta mère. Quoi de neuf ? Je travaille. Et toi ? Rien. Il me faut de la lecture. Tu lisais Moby Dick, non ? C’est vrai. J’en ai eu assez de relire toujours la même page. Je perds le fil. Ça me fait pareil quand je lis Moby Dick. Essaie un livre plus léger. Le Chat chapeauté ? Peut-être une des pièces de Lydia ? C’est plus court, plus facile à lire. Vous pourrez en discuter. Tu ne fais que bosser. Ce que j’ai aimé, c’est… la grandeur… la largeur… l’étendard du sujet. Oui, l’étendue. L’étendue, c’est ça. Qu’est-ce que je raconte ? C’est fou que tu aies vécu tout ça. Tu as dû connaître des gens qui sont morts du sida, pas vrai ? Oui, chérie. On en a tous connu. On a perdu beaucoup de gens. Tu en as pensé quoi ? Toi et Malcolm, vous avez joué le couple mormon. À ton cours de théâtre. Comment tu le sais ? Tu as dû me le dire. Je te l’ai pas dit. Alors, j’ignore d’où je le sais. Tu as lu mon journal ? Pourquoi ? Pourquoi tu as fait ça ? Je suis vraiment désolée. Honnêtement, je ne comprenais pas ce que je lisais. Tu n’as pas compris “Lydia Howland” écrit sur un carnet ? J’y crois pas. Excuse-moi. C’était pas exprès. Ça va. C’est trop, là. Lydia, je savais pas. Arrête. Je te ferais jamais ça. Tu peux pas manger de ça. Je sais. Ni sushi ni hot-dogs. Les hot-dogs, c’est le pire ! Ni alcool. Ni cigarettes. J’ai jamais fumé. Je veux dire… Pas une cigarette de ta vie ? Pas une. On n’est jamais trop prudent. Il m’a tenu la main dans les escaliers. C’était mignon. Je protège mon capital. Tu n’as pas joué ton mot. Pardon, je n’ai pas eu le temps. Félicitations ! Alors, des jumeaux ? Garçon et fille. C’est idéal. C’est ce que nous espérions. C’est merveilleux. Mince. Pardon, je dois le prendre. Tu en es à combien ? semaines. Je sais que c’est tôt, mais… Vu le timing et vu le contexte, tout s’est bien goupillé. Super. C’est génial. Et toi, maman ? En gros, ça va. C’est vrai ? Ce truc me sert de mémoire. Il me dit de prendre mes médicaments, et tout. Au moins, la technologie est utile. À quelle heure est ta pièce ? h. Tu as le trac ? Ça ira une fois



Remonter